Caro Fashionews

Patricia Field – portrait / number 1

Sujet d’actualité, j’ai fait des recherches à l’ombre de mon parasol sur cette super star qui doit sa gloire à la série Sex and the City, dont elle fut la styliste.

C’est en choisissant les looks de Carrie et de ses amies qu’elle sut leur donner une véritable identité et qu’elle a dicté les nouvelles règles du fashion correct ! Tous ceux qui ont rencontré Patricia Field ont été frappés par ce qui se dégage d’elle, une sorte d’exotisme branché et sans complexes. Ses cheveux – qu’elle porte rouge vif – sont le symbole de son style, unique et reconnaissable entre tous…

Patricia Field a un don tout particulier pour concevoir des looks inédits. Elle donne une nouvelle vie aux classiques, et sait comme personne utiliser le vintage ! Elle a influencé toute une génération de femmes qui ont pris comme modèle vestimentaire la garde de robe de Carrie Bradshaw. C’est en grande partie grâce à Field que Sex and the City eu un tel succès. « Le cinquième personnage de la série c’était la mode, c’était moi », a-t-elle affirmé.

Son trait de génie: associer sur un même look une robe à 5 dollars et une fourrure hors de prix. Elle prouvait ainsi que le plus important c’était l’allure et non l’accumulation de vêtements griffés.

Elle a d’ailleurs été récompensée pour son travail par un Emmy Award, équivalent du césar des meilleurs costumes. Pour Patricia Field tout commence en 1966, lorsqu’elle ouvre sa première boutique à Greenwich Village. Cette boutique qui porte son nom recèle les coups de cœur de la styliste. On ne tarde pas à considérer cette adresse comme un haut lieu de la branchitude new-yorkaise. 30 ans plus tard, en 1996, elle inaugure une nouvelle boutique à Soho, un endroit où les acteurs de la mode et de l’art peuvent s’exprimer en toute liberté… La bande-son est dans le plus pur style hip-hop, les vendeurs ont une âme et une véritable personnalité déjantée et fabuleusement gay…On y trouve de tout, le meilleur comme le pire. Patricia Field a une approche de la mode, finalement, assez expérimentale… Alors la fin de la série Sex and the City a-t-elle attristé la styliste ? Non, celle-ci considère cette expérience comme extrêmement enrichissante et surtout comme un merveilleux tremplin pour la suite… En effet, depuis Patricia Field ne cesse d’être sollicitée de toutes parts.

« Je suis une styliste. Qu’ai-je créé ? À part peut-être un style de vie ou une philosophie… »

Interview de Patricia Field sur Pure Trend (18.05.2010):

Comment travaillez-vous pour élaborer le style des personnages de films et séries télé ? Quelles sont vos inspirations ?

Ma première inspiration me vient en lisant le script, car il contient toutes les informations dont j’ai besoin. Il parle des différents personnages, de ce qui leur arrive, de qui ils sont. Le script est vraiment le premier élément. Ensuite, je me penche sur les acteurs qui vont donner vie aux personnages. Un acteur est un être humain, avec un corps, une morphologie à laquelle il faut s’adapter, et aussi une personnalité dont je tiens compte. Il a un point de vue, une philosophie, son propre style. Ce sont des choses à prendre en considération car le personnage se trouve dans l’acteur. Une fois que j’arrive à combiner tous ces éléments, je tente de faire des parallèles entre le personnage et l’acteur, pour que le personnage soit crédible, qu’il ait de l’intégrité. Il ne faut surtout pas que l’acteur ne soit pas à l’aise avec ce qu’il porte, et qu’il se dise « c’est trop serré, je n’aime pas comment cela met mes jambes en valeur… ». Mon rôle est de créer le look d’un personnage, avec l’acteur. Je n’avais jamais rencontré Meryl Streep avant de travailler sur le film Le Diable s’habille en Prada, mais j’ai eu besoin de la voir pour comprendre qui elle était vraiment. Ensuite vient ma vision créative, c’est un peu la cerise sur le gâteau. Qui est ce personnage, à quoi ressemble t-elle, où est-elle dans la scène ? Au Moyen Orient, dans les Hamptons ? J’ajoute à tout cela mon point de vue.
Vous avez commencé à travailler pour Sex and the City dans les années 1990. Comment décririez-vous l’évolution du style de Carrie, Charlotte, Samantha et Miranda ?

Je pense que leur style était bien défini depuis le début, et qu’il n’a pas vraiment changé. Les quelques petites évolutions viennent de la manière dont leur vie a tout simplement évolué ces dernières années. Mais leur style reste fondamentalement le même. Carrie Bradshaw ne deviendra pas Lady Gaga !


Mais le personnage de Miranda a tout de même beaucoup changé depuis le début de la série ?

Miranda est un peu à part. Sa vie a énormément changé, et logiquement son look aussi. La manière dont elle se perçoit elle-même dans la série et dans la vie a changé. Ces changements m’ont beaucoup inspirée, car comme je vous l’expliquais, je fais des parallèles entre le personnage et l’acteur. Aujourd’hui lorsque je la regarde, je me dis « Waouh ! Elle est superbe !« . Elle a l’air différente alors qu’elle est toujours Miranda.


La manière dont vous avez habillé les filles de Sex and the City et d’autres célébrités, a influencé beaucoup de filles à travers le monde. Que pensez-vous de cela ?

Je suis très heureuse déjà que les gens aient bien reçu le message ! Je me sens très honorée. Car ma philosophie ce n’est pas la mode au sens strict du terme, mais avant tout, le développement personnel de chaque individu. Que chaque être humain vive sa vie au maximum. Je suis contente que des femmes à travers le monde aient compris cette philosophie. La façon dont j’appréhende le vêtement, c’est en fonction du style des gens, de la manière dont ils veulent exprimer leur individualité. L’être humain est au centre de tout, pas le vêtement.
Y-a-t-il une personnalité que vous rêveriez d’habiller ?

Michelle Obama ou Hillary Clinton. Ce qui m’intéresse avant tout, c’est les gens avec une personnalité bien affirmée.
Avez-vous un créateur de mode préféré ?

J’en ai plusieurs ! Thierry Mugler, John Galliano… J’aime aussi beaucoup Norma Kamali à New York.

Imaginez que vous devez partir en vacances avec une toute petite valise. Qu’emporteriez-vous ?

Je prendrais au moins deux coffres!! Enfin si les vacances sont vraiment spéciales. Si je vais à Miami, j’apporte juste quelques maillots de bain, et j’ai des vêtements dans ma maison sur place. Mais si je pars dans un endroit vraiment spécial, je veux être chic. Et je ferai ma valise en fonction de la destination. Si je vais à Rome par exemple, ce sera un type de valise bien particulier. Il faut que je m’imagine dans un lieu pour définir une tenue. Mais où que j’aille, je m’assurerais d’avoir une collection d’accessoires, pour habiller n’importe quelle tenue. Tout ce qui sera dans cette valise devra m’aider à profiter de mes vacances au maximum !

Quelle est la pièce que vous préférez dans votre dressing ?

Probablement mon jean et mes t-shirts ! (Rires). C’est un peu ce que je porte tous les jours pour travailler. Bien sûr il y a des pièces qui ont une valeur sentimentale, mais je ne peux pas en choisir une en particulier.

Quelle est la pièce à avoir absolument cet été ?

J’aime les vêtements qui ont une belle coupe et qui marquent bien la taille. C’est très personnel, car je trouve que je n’ai pas la taille assez fine. Donc je dirais un vêtement ceinturé, pour bien marquer la taille.

Propos recueillis par Mélody Kandyoti

Classé dans:Portrait

3 Responses

  1. elle a bien raison, rien de tel que quelque chose qui marque la taille.

  2. Merci pour ton comment.

    Cette styliste est dingue!!! La série n’aurait jamais eu son envol « fashion » sans son oeil avisé et ses excentricités incroyables…

  3. Cristina dit :

    Caro, l’article est super ! Merci d’avoir passé par mon blog 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :