Caro Fashionews

Du chocolat en soins

O.P.I lance une gamme de produits vendu uniquement en Suisse.

Deux soins pour les mains et les pieds à l’odeur de chocolat. Eh oui, ils ont osé entrer sur le terrain des clichés.

Le premier est un peeling très hydratant à utiliser sur les mains et sur les pieds. Ce produit est incroyablement efficace. Il débarrasse les peaux mortes et hydrate en même temps. Et cette odeur de chocolat vanillé est délicieuse, idéale pour l’hiver rigoureux que nous traversons. J’ai eu un véritable coup de coeur pour ce produit d’une efficacité remarquable.

Le second est une crème hydratante, toujours au chocolat. La crème est absorbée rapidement par la peau. Le résultat est moins « spectaculaire » que le peeling, mais cela demeure une excellente crème.

Un vernis à ongles de la collection Swiss est offert avec le coffret. Mon choix s’est porté sur « William tell me about », une belle couleur lie de vin. Presque noir après deux couches, il est parfait sur les ongles des pieds.

Yoshi aime le chocolat suisse!

Laissez un commentaire


Classé dans:Beauté,

Deux robes Jean Paul Gaultier à Genève

Jean Paul Gaultier prête deux robes de sa collection personnelle à la boutique de Genève.

A deux pas de la boutique Louboutin, la boutique Jean Paul Gaultier de la rue du Rhône présente pour les Fêtes «Paloma» et «Durbar», deux créations haute couture.


Les deux vitrines de la boutique Jean Paul Gaultier sur la rue du Rhône sont féeriques. Bien différentes car aucune décoration de Noël orne les vitrines, mais deux robes magiques à couper le souffle. Venues de Paris pour les Fêtes, elles appartiennent au musée privé de Jean Paul Gaultier.


Rouge corail, un long jupon de tulle de soie et son corsage en gaze chair rebrodée de rubans forment «Paloma», une création de la collection haute couture Mexico, datant du printemps dernier.

L’actrice Arielle Dombasle la portait pour son tour de chant à l’issue du défilé.


L’autre robe exposée est plus ancienne. Sa création remonte à 2000 (collection Les Jades Galantes). Pour «Durbar», prolongée par une courte traîne et formée d’une multitude de volants de tulle kaki, cannelle et papaye, Jean Paul Gaultier s’est inspiré des tenues de camouflage.

Le couturier français Jean-Paul Gaultier est un des derniers arrivés sur la célèbre rue genevoise. Il s’est installé au numéro 19, là où les loyers sont les plus élevés: pour une surface de 100 m2, il faut débourser entre 27 000 et 42 000 fr. par mois. «Le prix peut sembler excessif, mais cette adresse, c’est la meilleure publicité pour notre boutique, explique, en 2007, l’ancienne directrice des lieux, Ylda Wyss-Harounoff. Nous ne nous serions jamais installés ailleurs qu’à la rue du Rhône. Un client qui fait dans le haut de gamme ira toujours dans cette rue.»

Depuis trois ans, Jean Paul Gaultier prête, chaque fin d’année, deux de ses créations à la boutique genevoise par amitié pour Ylda Wyss, la propriétaire des lieux, disparue cet été. La tradition lui survit.

Seule enseigne Jean Paul Gaultier en Suisse, l’arcade de la rue du Rhône est aujourd’hui maintenue par la famille d’Ylda Wyss et gérée par sa sœur Nilly et sa nièce Audrey Sikorsky. L’équipe des vendeuses est restée inchangée.

La collection en vente actuellement a encore été choisie par Ylda Wyss, bien connue à Genève comme lanceuse de tendances en matière de mode pendant près de trente ans. A l’avenir, les deux responsables du magasin genevois se laisseront guider dans leurs choix, lors des défilés, par le bras droit de Jean Paul Gaultier, Eric Rougeot.

Adresse
Jean Paul Gaultier
Rue du Rhône 19
1204 Genève
Site internet


Classé dans:Boutique, Mode, ,

Gagnante du concours de Noël

And the winner is… no 2 … Emelie du blog Vintage touch

Tirage au sort effectué avec Random.org

Félicitations!

Je t’envoie un email pour connaître ton adresse postale.

 

 

Classé dans:Beauté,

Concours #01

A l’occasion de Noël, je vous propose un concours….

à gagner, une crème de jour Clarins « Capital Lumière Jour » Soin anti-âge unifiant.

Une crème de jour, hydratante, anti-rides qui joue sur la luminosité du visage grâce à trois plantes – la cochléaire officinale (bords de mer salés), la waltheria (Afrique tropicale) et la sabline (Marseille – France).

Pour cela, il va falloir répondre à une question.

Combien ai-je fait de portraits ?

A vos claviers… et bonne chance!

Vos réponses ici

Le tirage au sort aura lieu le 26 décembre à 15h.

 

Classé dans:Beauté, , , ,

Rouge, le cordon, pas les bulles !

Moët & Chandon ou Veuve Clicquot… des champagnes à la mode.
Selon moi, il existe un champagne de qualité égale, et même supérieur, simplement passé de mode, il s’agit du champagne Mumm Cordon rouge.

Il s’agit d’un assemblage – 45% pinot noir, 30% chardonnay et 25% pinot meunier.
Le cordon rouge rend hommage au cordon de la légion d’honneur.

Pour les connaisseuses…
La Robe est jaune doré aux reflets de jade. Des bulles fines et élégantes qui virevoltent pour finir en une mousse riche et vive.
Le Nez est coloré et fruité avec des notes de vanille, de fruits secs et de miel.
Le Palais se compose d’arômes complexes de fruits frais et de caramel qui signent un grand vin, bien structuré, vif et élégant.
La Finale – une fine acidité et une remarquable longueur en bouche.

__________________________________________________________________________________

Ce champagne était à la mode dans les années 60-70. Il avait même son petit moment de gloire dans la série Amicalement vôtre. Brett et Danny buvaient du Cordon rouge à la fin de plusieurs épisodes!

Clin d’oeil à cette série que je trouve délicieuse au travers d’un extrait qui illustre à la perfection les différentes philosophies de vie entre les deux protagonistes.

__________________________________________________________________________________

Après cette parenthèse, revenons au champagne…

La dégustation  pour les nulles!
Température
Le champagne se sert frappé, à une température de 7 à 9°C.
Pour rafraîchir un champagne, l’idéal est de plonger la bouteille 30 minutes dans un seau d’eau froide rempli de glaçons, ou à défaut de la placer quelques heures dans le réfrigérateur.
Le congélateur est à proscrire: il modifie les arômes.

Quel verre choisir ?
La flûte est le verre le plus approprié. Sa forme met en valeur la teinte du champagne et favorise une montée élégante des bulles.
Pour les qualités premium (Mumm Millésimé, Mumm Grand Cru, Mumm de Cramant), un verre à vin laissera pleinement le champagne s’épanouir.
Evitez la coupe qui laisse s’envoler les arômes trop rapidement!

Les étapes de la dégustation
La robe : Observez d’abord l’effervescence du champagne : la quantité de bulles, leur taille, leur durée, la mousse formée. Puis, regardez l’aspect du champagne : il peut être lumineux, étincelant, satiné ou mat. Enfin, évaluez sa couleur qui peut aller du jaune pâle au rose saumon.
Le nez : Prenez ensuite le temps de reconnaître les arômes du champagne. Celui-ci peut révéler des arômes fruités, floraux, végétaux et bien d’autres senteurs telles que le miel, les fruits secs, le pain grillé. C’est cette étape de la dégustation qui donne le plus d’informations sur le champagne.
La bouche : La bouche vient confirmer les informations données par le nez. A nouveau, vous pouvez identifier différentes saveurs : fruitées, florales, boisées. Evaluez le corps du champagne (puissant, léger, charpenté.), son acidité, sa souplesse, son intensité, sa persistance.Il est conseillé de laisser le temps au champagne de s’ouvrir un peu afin de bien percevoir toutes ces nuances.

__________________________________________________________________________________

Les différentes gammes chez Mumm


  • Cordon Rouge pour des plats aux saveurs peu prononcées – viandes blanches, volailles et certains poissons
  • Millésimé pour des saveurs plus fortes – poissons en sauce, poularde de Bresse aux morilles
  • Demi-Sec pour les saveurs douces et délicates d’un dessert
  • Rosé avec de l’agneau ou du canard ; au dessert avec sorbets et pâtisseries aux fruits rouges
  • Grand Cru avec homard, langouste, viande blanche ou volaille en sauce.
  • Cramant pour l’apéritif et les fruits de mer, ou encore pour un poisson très fin

__________________________________________________________________________________

La production
Le vignoble champenois s’étend sur 35 000 hectares, divisés en trois principales régions viticoles : la Grande Montagne de Reims, la Vallée de la Marne et la Côte des Blancs. Il est divisé en 321 crus, classés sur une échelle de 80 % à 100 % en fonction des critères de sol et de climat qui conditionnent la qualité des vins. La maison G.H. Mumm possède un vignoble de 218 ha, essentiellement situé parmi les sept grands crus les plus réputés du vignoble champenois: Ay, Bouzy, Ambonnay, Verzy, Verzenay, Avize et Cramant, des crus classés en moyenne à 98 % sur l’échelle des crus. Trois cépages composent le vignoble champenois: le Chardonnay, le Pinot Noir et le Pinot Meunier. Le Chardonnay donne finesse, élégance, et légèreté au vin. On parle de Blanc de Blancs quand il est le seul cépage entrant dans la composition d’un champagne. Le Pinot Noir assure corps, puissance et longue vie au vin. Le Pinot Meunier apporte au vin fraîcheur et fruité et contribue à l’équilibre du champagne.

Les vendanges commencent fin septembre et durent trois semaines. Elles se font exclusivement à la main, parcelle après parcelle. Un pied de vigne donne en moyenne 1.2 kg de raisin, soit une bouteille de champagne.

Les raisins sélectionnés sont pressés immédiatement après les vendanges, dans des pressoirs traditionnels en bois. Vient ensuite la fermentation alcoolique, durant laquelle les levures naturelles vont transformer les sucres contenus dans le jus de raisin en alcool et en gaz carbonique, puis la fermentation malolactique, affinage naturel supplémentaire qui permet de réduire l’acidité du vin, de lui donner une plus grande souplesse, et de garantir sa stabilité biologique dans le temps.

L’assemblage détermine la personnalité de chaque maison de champagne. En janvier, le chef de cave élabore la cuvée à partir de la sélection de plus de 100 crus différents. Les meilleures années, la décision est prise de produire un millésime où seuls les vins de l’année sont assemblés.

Les vins tranquilles des cuvées sont tirés et mis en bouteille. Au moment de l’embouteillage, une liqueur de tirage – mélange de sucre et de levure – est additionnée à la cuvée. C’est cette liqueur qui est à l’origine de la formation des bulles, appelée prise de mousse. De la qualité de cette seconde fermentation alcoolique dépend la finesse des bulles et la qualité du champagne.

Durant de longs mois, les vins vont acquérir toute leur richesse et leur complexité aromatique. Les champagnes non millésimés vieillissent trois ans, les champagnes millésimés 5 ans, soit 2 ans de plus que le délai légal pour obtenir des vins parfaitement matures.

Durant le vieillissement, les levures forment un dépôt dans la bouteille. Pour s’en débarrasser, on commence par tourner délicatement chaque bouteille d’un mouvement sec de gauche à droite pendant 6 à 8 semaines, pour faire glisser le dépôt jusqu’au col de la bouteille: c’est le remuage.
Vient ensuite le dégorgement: dans un bac à -25°C, on ouvre la bouteille pour faire expulser le dépôt sous la pression des gaz. Le liquide perdu à l’expulsion du dépôt est remplacé par une liqueur d’expédition ou liqueur de dosage, mélange de sucre de canne et de vieux vin de champagne. La quantité ajoutée détermine la nature du champagne, brut ou demi sec.

__________________________________________________________________________________

Accessoires
Saut à champagne créé par Patrick Jouin prénommé “Georges” en hommage à Georges H. Mumm, fondateur de la maison.

Sac de transport “Mumm Musette”
J’ai complètement craqué sur ce sac, objet collector, au design rétro-glam, décoré d’un cordon rouge en cuir. So chic!
Un compartiment isotherme sur le côté droit du sac renferme des poches de froid qui entourent la bouteille de champagne Cordon Rouge, permettant de la garder au frais durant 12 heures. Les autres emplacements contiennent deux élégantes flûtes incassables et un plateau de cuir brun.

Mumm Musette

__________________________________________________________________________________

Histoire de la maison

En 1761, Peter Arnold Mumm débute une activité de production et de vente de vins à Cologne.
Au début du XIXème siècle, profitant de la Paix Cordiale entre l’Allemagne et la France, les trois fils de P.A. Mumm, Jacobus, Gottlieb et Philipp, ouvrent une Maison de Champagne  à Reims, ville du sacre des rois de France. Ils avaient compris tout le potentiel commercial de ce vin, très prisé par toutes les cours royales européennes.

En 1827, la Maison de champagne naît officiellement à Reims. Très rapidement, la Maison G.H. MUMM décide d’adopter une politique d’approvisionnement originale: acheter des raisins directement aux vignerons sur les « fins lieux », plutôt qu’acheter des moûts. La Maison G.H. MUMM peut ainsi contrôler l’une des étapes les plus importantes dans l’élaboration du champagne : le pressurage.

En 1852 Georges Hermann de Mumm, fils de l’un des fondateurs, prend en main la destinée de la Maison de champagne, qui devient G.H.Mumm & Cie.
G.H. MUMM fait rapidement construire des caves et des locaux entièrement neufs, en tous points appropriés aux besoins du commerce des vins de champagne de l’époque.

Le 16 Novembre 1876, il fait enregistrer, au Tribunal de Reims, la dénomination « Cordon Rouge », devenu le signe distinctif d’excellence incarnant l’esprit Maison.

En 1827, un collaborateur de la Maison G.H. MUMM s’installait à Londres pour mieux comprendre les habitudes de consommation des anglais.

Au début du XXème siècle, la Maison G.H. MUMM compte une vingtaine de filiales à l’étranger dans les principaux pays, USA, Russie, Canada, mais aussi au Brésil ou au Pérou.

A la même époque, la Maison de champagne est devenue le fournisseur officiel de la cour royale d’Angleterre, et conquiert le palais des autres familles royales d’Europe. Elle créera même pour eux une cuvée spéciale : le Champagne des Souverains.
Durant cette période d’expansion, les agents de G.H. MUMM sillonnent le monde. Leurs livres de comptes attestent de ventes en Indonésie, au royaume du Siam (actuelle Thaïlande), aux Philippines, à Ceylan (actuel Sri Lanka) ainsi qu’en Chine.
De 1879 à 1913, les volumes écoulés sont multipliés par 6, passant de 500 000 bouteilles à 3 000 000 de bouteilles. La Maison G.H. MUMM est alors la première maison de champagne du monde.

Après la Première Guerre mondiale, Georges Robinet, collaborateur de G.H.Mumm, prend les rênes de la société et préside à sa reconstruction. Il remet en état le vignoble, les installations, puis fait revenir les ouvriers, assurant à leurs familles le logement et la scolarisation, perpétuant le progrès social initié par les fondateurs.
En 1927, la Maison G.H. MUMM participe à la création de la zone d’appellation « champagne » et à la définition des méthodes de culture et de vinification.
En 1939, René Lalou devient président de la maison de champagne. Il restera à ce poste 34 ans et donnera son nom à une prestigieuse cuvée. Sa vocation est d’organiser et de contrôler la production des vins de Champagne.
Après la Seconde Guerre mondiale, il réorganise la maison, reconstitue ses stocks, étend son vignoble et développe ses ventes.

Aujourd’hui, G.H. Mumm, avec près de 8 millions de bouteilles commercialisées, se place au troisième rang des Maisons de Champagne dans le monde.
La Maison réalise environ 60 % de ses ventes à l’export. Présent dans plus de 100 pays, le champagne G.H. Mumm occupe une position prédominante en Europe, notamment en France ou encore en Angleterre et en Italie.

Depuis 2005, la Maison G.H. Mumm est propriété du groupe Français Pernod Ricard, numéro deux mondial des vins et spiritueux.

Innovation

Dès 1870, G.H. MUMM s’est doté de laboratoires de recherche afin d’approfondir ses connaissances sur la prise de mousse. Obtenir le meilleur passe aussi par une compréhension approfondie des processus qui mènent du grain de raisin au vin en bouteille.
La Maison G.H. MUMM a été l’une des premières à travailler sur la lutte contre le gel, elle en est aujourd’hui un spécialiste reconnu et a même créé une société pour commercialiser des anti-gels.
Dans les années 80, elle est la première à faire de la plantation au rayon laser et innove en utilisant la méthode de conduite en ligne de la vigne afin d’améliorer la productivité.
Un partenariat avec l’INRA a abouti à la création d’une machine à greffer (brevet) afin d’obtenir rapidement de nouvelles générations de vignes.
Des modèles de prévision des vendanges ont été élaborés en partenariat avec Météo France.
Par ailleurs, G.H. MUMM est la première maison champenoise à obtenir une certification ISO 9001, qui certifie les systèmes de management de la qualité.

__________________________________________________________________________________

Site officiel

 

Classé dans:Coup de coeur, , ,

1976 – de sacrées drôles de dames !

Les séries TV témoignent des tendances de leur époque.

Drôles de dames est un excellent témoignage des années 70. Charlie’s Angels (titre anglais) est une série télévisée américaine, en 116 épisodes de 50 minutes, créée par Ivan Goff et Ben Roberts et diffusée entre 1976 et 1981 sur le réseau ABC.

J. Darren, J. Smith, C. Ladd, K. Jackson, D. Doyle (1978)

En France, la série a été diffusée à partir de 1978 sur Antenne 2 et rediffusée sur M6, France 3 et sur Direct 8.

Shelley Hack, Jaclyn Smith, Cheryl Ladd (1979)

L’histoire

Trois (belles) jeunes femmes travaillent pour une agence de détectives privés. Leur patron, Charlie, les contacte uniquement par téléphone pour leur confier des missions. Leur supérieur direct est John Bosley.

Tayna Roberts, Jaclyn Smith, Cheryl Ladd (1980)

Cheryl Ladd, Jaclyn Smith, Shelley Hack (1979)

Distribution

** Kate Jackson dans le rôle de Sabrina Duncan (1976-1979)

Présente dans les 3 premières saisons de la série, elle est la plus ingénieuse, la plus espiègle mais également la plus réfléchie des drôles de dames. Après 3 saisons, le personnage quitte le trio pour se marier et avoir des enfants.

** Farrah Fawcett dans le rôle de Jill Munroe (1976-1977)

Comme ses 3 comparses, elle sort de l’école de police avant d’être recrutée dans l’agence de Charlie. Cette blonde s’avère être la plus aventurière et la plus intrépide des 3. Par aileurs, elle use de ses charmes avec brio pour manipuler les hommes à sa guise. Elle quitte le trio après seulement 1 saison pour faire des courses automobile.

Farrah Fawcett (1976)

** Jaclyn Smith dans le rôle de Kelly Garrett (1976-1981)

Elle est aussi sexy qu’intransigeante. Bien qu’il soit difficile de résister à son charme, cela ne l’empêche pas pour autant d’être une virtuose des arts martiaux. C’est la drôle de dame la plus fidèle à Charlie puisqu’elle est sous ses ordres pendant les 5 saisons.
** Cheryl Ladd dans le rôle de Kris Munroe (1977-1981)

Cheryl Ladd (1978)

Shelley Hack dans le rôle de Tiffany Welles (1979-1980)

La série n’aura du succès que pendant trois ans. À partir de la saison 4, elle connaît un déclin. Les responsables accusent la nouvelle dame Shelley Hack d’avoir fait baisser l’audience ce qui explique qu’elle n’ait joué que dans une saison. Pour sauver la série, ils introduisent une nouvelle actrice, Tanya Roberts. En remplaçant Tiffany par Julie, ils espéraient retrouver le succès, en vain.
Tanya Roberts dans le rôle de Julie Rogers (1980-1981)


** David Doyle dans le rôle de John Bosley (1976-1981)

Comme les drôles de dames reçoivent les instructions par téléphone, c’est John Bosley, le gestionnaire des comptes de l’agence, qui joue les intermédiaires entre elles et Charlie.

** John Forsythe dans le rôle de voix de Charlie Townsend (1976-1981)

Il est à la tête de l’agence qui a recruté les drôles de dames. C’est un personnage mystérieux par excellence. On ne voit jamais son visage. Il donne ses instructions à ses « angels » par téléphone avec un haut-parleur devenu culte. Ses drôles de dames l’appellent affectueusement Charlie !

Designer

Jean-Charles de Castelbajac dessina la plupart des tenues de Farrah Fawcett pour les deux premières saisons de la série. Il avait été choisi par Jay Bernstinpour pour sa vision futuriste de la garde robe féminine ; c’est lui qui eu l’idée de concevoir des vêtements de sport (tennis, jogging, ski) en taille xxs pour mettre en valeur la silhouette de l’actrice !

Jaclyn Smith et Kate Jackson (1978)

Jaclyn Smith (1978)

Générique de la série

Remake

Deux remakes de la série ont été tourné en 2000 et 2003 avec Lucy Liu, Cameron Diaz et Drew Barrymore.


Last news

La chaîne ABC a commandé un pilote pour une nouvelle série inspirée de la série Drôles de dames. On retrouve à la production le même trio que pour les remakes – Drew Barrymore, Nancy Juvonen et Leonard Goldberg (déjà producteur sur la série). Le scénario a été confié à Al Gough et Miles Millar, les créateurs de Smalville. Le tournage est prévu à Miami pour le mois de janvier 2011.

Classé dans:Série TV,

« Oh la la la vie en rose »

Découvert récemment suite aux recommandations d’une amie, l’e-shop Esprit offre toute la collection en ligne, sans frais de port. C’est agréable d’essayer tranquillement chez soi, surtout en cette saison !
J’ai testé la vente en ligne en commandant deux paires de chaussures soldées –  des sandales et des boots noires en daim qui feront certainement l’objet d’un prochain article…

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un jean qui m’a plus, un jean rose appelé “tube slim fire red washed”.

Il est droit, légèrement slim et la couleur semble parfaite.

Il était une fois…
Esprit Holdings, un fabricant de vêtements, joaillerie, parfums, accessoires, chaussures et ustensiles de maison sous la marque Esprit. Le siège social est basé à Ratingen, en Allemagne alors que les fonctions financières sont basées à Hong Kong.

Le groupe exploite dans le monde entier plus de 800 magasins détaillants autogérés et distribue ses produits via plus de 14 000 points de vente grossistes. Cet ensemble représente une surface de vente totale de plus de 1,1 million de m² dans plus de 40 pays.

Esprit concède une licence pour son logo à des tiers qui proposent des produits de même type et de la même qualité. L’enseigne Esprit commercialise également la marque de cosmétiques Red Earth.

Esprit est coté à la bourse de Hong Kong depuis 1993 et fait partie de l’indice Hang Seng Index, du MSCI Hong Kong Index, du FTSE All-World Index pour Hong Kong, du S&P/HKEx LargeCap Index et du S&P Asia 50 Index.

Origines
1968 – à San Francisco, Susie Russell et son mari Douglas Tompkins (fondateur de The North Face) vendent des vêtements à l’arrière de leur camionnette, esprit “Peace and Love”
1971 – naissance du nom “Esprit de corp.”, 7 lignes de produits sont créées
1971 – à Hong Kong, lancement d’Esprit Far East Group grâce à la rencontre avec Michael Ying, président du groupe et actionnaire d’Esprit ; ceci permettra à la marque de s’implanter au Japon
1979 – à New York, John Casado dessine le fameux logo à effet pochoir devenu l’un des plus distinctifs et des plus marquants dans l’univers international de la mode
1979 – les ventes atteignent 100 millions de dollars et des partenariats internationaux voient le jour à Hong Kong et en Allemagne
1986 – à Cologne, ouverture du premier magasin en Allemagne. Il a été dessiné par Ettore Sottsass (style Memphis)
1987 – Esprit est implanté à Taiwan, aux Pays-Bas, en Belgique et au Danemark
1989 – L’éditeur d’art japonais Robundo publie «Esprit, the Comprehensive Design Principle». Lancement d’Esprit en France, en Norvège et au Royaume-Uni
1992 – La campagne «Que feriez-vous pour changer le monde?» est devenue célèbre dans le monde entier
1993 – Le réseau de distribution d’Esprit en Asie est coté à la bourse de Hong Kong sous la dénomination Esprit Asia Holdings Limited
1995 – La philosophie design s’applique aux nouveaux groupes de produits : lunettes, montres, bain et lit, socquettes et collants
1996 – Esprit est présent dans 44 pays du monde et arrive en 28e position parmi les cent marques les plus connues aux États-Unis
2000 – Les titres d’Esprit Holdings Ltd. font aujourd’hui partie de l’indice Hong Kong MSCI (Morgan Stanley Capital International)
2001 – La notoriété de la marque croît dans le monde entier — en particulier en Allemagne — de 84%, un record
2002 – Esprit Holdings Ltd. unifie la marque globale Esprit en rachetant les marques US et le reste des parts d’Esprit International, ramenant la marque sous le toit d’une entité unique pour la première fois depuis les années 70.
2006 – La marque Esprit est distribuée dans cinq continents et plus de 40 pays, 640 magasins indépendants et plus de 12 000 points de vente. Plus de 20 000 articles sont conçus chaque année pour 12 lignes de produits pour les femmes, les hommes et les enfants
2007 – Première présentation en solo de la marque edc by Esprit comme sponsor du plus grand événement musical d’Europe — les MTV Europe Music Awards. Cette coopération est la manifestation des liens indissociables entre la mode et la musique et permet de toucher sélectivement les Européens qui aiment la mode jeune et la musique.

Aperçu des produits

__________________________________________________________________________

Le titre de l’article est extrait de la magnifique chanson d’Alain Souchon « Foule sentimentale« 

__________________________________________________________________________

Classé dans:Mode, ,

Je n’en avais pas besoin, mais … #02

Hier, j’étais à Morges (eh oui, une genevoise sait aussi sortir de son canton!).

J’arpentais la Grand-Rue, la première artère commerçante de cette petite ville du bord du lac Léman, quand je décide d’entrer chez DUNE (Grand-Rue 27). Drôle d’idée car je m’étais donnée comme mission de visiter les boutiques qui n’existent pas à Genève… mon âme de blogueuse toujours en alerte.

Mais j’ai été « appelée »…

… par un sac en cuir noir.


Il appartient à la gamme DUNE ROCK.

Plusieurs coloris sont disponibles – noir, brun, blanc cassé. Le cuir est de bonne qualité. Sa forme est inspiré du « Birkin » avec des anses plus longues, ce qui permet de pouvoir le porter sur l’épaule. Les anses sont réglables, il est donc possible de le porter ajusté sous l’épaule en toutes saisons. Une attache réunit les anses et ainsi améliorer son maintient sur l’épaule, une excellente idée!

Une fermeture éclair sécurise le contenu.

Personnellement, je trouve qu’il est plus beau de le garder ouvert est de rabattre les deux parois sur le dessus.

Les finitions sont de bonne facture.

Le soufflet est ajustable en largeur.

Il est juste parfait… mon it-bag…rien de plus à ajouter !

______________________________________________________________________

DUNE possède 9 boutiques en Suisse
Genève – Bd des Philosophes 1
Nyon – Signy centre
Morges – Grand-Rue 27
Lausanne – Place de la Palud 20
Crissier – Chemin du Saugy 1 (Leman centre)
Vevey – Rue du Centre 8
Fribourg – Lausannegasse 70
et également une boutique pratiquant des prix moins élevés – Love by DUNE
______________________________________________________________________

Classé dans:Accessoires, ,

Les petites… à Genève

L’enseigne française vient d’ouvrir une boutique aux pieds de la vieille-ville.

Isabelle Bénichou, économiste/styliste
Il s’agit d’une marque française créée par Isabelle Bénichou en 1992. Cette autodidacte, diplômée d’économie et de gestion de la Sorbonne, a réussi à devenir l’incontournable de la mode bobo à tendance années 60/70.

Isabelle Bénichou

«Grâce à ma tante, je découvre très jeune le tricot, détonateur de ma préférence pour la maille, explique-t- elle. Puis c’est à l’âge de 15 ans que je me familiarise avec la mode, Paris, ses cafés, ses musées, et ses bibliothèques. Après mon bac, je m’inscris à la Sorbonne et travaille les week-ends aux Puces… ce qui me permet de garder un oeil attentif sur la mode.»

Durant ses études, la jeune femme passait des heures à chiner, à acheter des pièces vintage, pour les relooker et les vendre à ses amies.
«J’adore observer et m’inspirer des femmes que je rencontre. C’est l’école de la rue !», affirme-t-elle.

A sa création, la marque proposait exclusivement des cashemires et des robes. Les robes, symboles du glamour, ont une place importante dans ses collections car, «qu’elles soient en coton, en soie, ou en velours dévoré, elles ont chacune leur personnalité.»

Robe Trouble

Depuis la collection aborde le vestiaire complet, allant même jusqu’à quelques accessoires (des sacs depuis 2007, des chaussures, des ceintures, etc.)

Sac Grace

La collection « Les Petites… filles » apparaît en 2003, et décline l’esprit du vestiaire de maman pour les fillettes de 4 à 14 ans.

En 2005, « Les Petites… » accueille une ligne de lingerie.

En 2007, Isabelle Bénichou fait appel à Blue Cult pour concevoir les denims de sa collection.

En 2010, Isabelle Bénichou fait appel à des blogueuses pour promouvoir la marque et notamment à Penelope Bagieu qui customise un sac Chanty.

Origine du nom
Nous, les filles, sommes de grandes personnes, mais resteront toute notre vie « la petite » de quelqu’un. Joli concept!

Blouson Parka

Boutique à Genève
A Genève, l’enseigne vient d’ouvrir une arcade à la rue du Purgatoire, à côté du magasin de lingerie “Agent provocateur”. La décoration y est moderne et épurée. La marque propose une jolie collection de robes noires.

Pull Lamie

Interview (l’internaute 2006)

Vous avez été élevée dans une famille de couture. Comment cette expérience a-t-elle influencé votre parcours ?
J’ai toujours observé ma tante (qui était couturière, ndlr). Elle prenait un tel plaisir à la réalisation de ses créations que j’ai décidé de l’imiter… à tout juste 10 ans. Je confectionnais des vêtements pour mes poupées et un peu plus tard, pour mes copines. Très vite, les « organisations » de fêtes pour nos anniversaires se sont transformées en « réunions de style ». Une vraie partie de plaisir ! J’ai adoré, à cette époque, leur tricoter des écharpes car la laine a toujours été pour moi synonyme de douceur, un festival de couleurs.

Vous avez étudié l’économie plutôt que le stylisme. Pourquoi? Quel impact a eu ce cursus ?
Bien que passionnée par la mode, je n’étais au départ pas certaine de vouloir m’orienter vers des études de style. J’étais curieuse de nature, passionnée par l’actualité et émerveillée par Paris. J’ai donc décidé de me diriger vers la gestion et l’économie. Les puces, où je travaillais le week end, m’ont permis de garder un oeil attentif sur la mode, sur les tendances. Ces années d’études à la Sorbonne m’ont appris à analyser les marchés et à être une bonne gestionnaire. Elles ont donc été plus que bénéfiques pour moi. Quant au fait de ne pas avoir fait d’école de mode, cela présente à mes yeux un réel avantage car je n’ai jamais été formatée. Je réalise ainsi des vêtements féminins et fonctionnels car les femmes sont actives aujourd’hui : elles ont besoin d’être élégantes et sensuelles, tout en ayant un certain confort.

Pantalon Chic

D’où vous est venu le nom de votre enseigne, « Les Petites… » ?
J’ai décidé de revenir à mes premières amours en 1992. Pourquoi Les Petites ? Car nous sommes toutes, comme moi, la « petite » de notre famille ou d’un groupe, une jeune femme sortie de l’adolescence, qui entre dans la vie active ou tout simplement dans sa vie de femme, avec une part d’insouciance.

Votre univers est très féminin, notamment centré sur les robes ? Pourquoi ?
Mes deux mots d’ordre sont la féminité et les couleurs. Les robes comme les pulls sont des pièces essentielles de nos garde-robes, on les affectionne particulièrement. C’est pourquoi, les mohairs et les cachemires ont ma préférence pour la maille. Quant aux robes, elles symbolisent pour moi le glamour. En coton, en soie, en velours dévoré : elles ont chacune leur personnalité. Mon plus grand plaisir est de rendre la femme « Les Petites… » belle avec mes créations.


Quelles sont vos sources d’inspiration ?
Aujourd’hui, je puise mon inspiration en observant les femmes dans la rue et le monde qui m’entoure (l’actualité, les expositions). Mais il y a aussi le dessin ; c’est une autre facette de ma personnalité.

Vous avez récemment créé votre ligne pour enfants, « Les petites… filles ». Comment est né ce projet ?
Tout simplement en voyant mes deux filles emprunter mes vêtements dans mon armoire. Je me suis dit : « pourquoi pas elles » ? J’ai aussi remarqué qu’il y avait un réel manque sur le marché de l’enfant.

Les ouvertures de boutiques se succèdent. Pour vous, qu’est-ce qui a changé avec le succès ?
Le succès est agréable certes, mais il ne change rien à ma façon de travailler. J’ai toujours aussi mal au ventre à la présentation de mes collections, comme à la première !

Aujourd’hui, quels sont vos projets ?
Mes projets ? Vous faire plaisir !

______________________________________________
Adresse
rue du Purgatoire 1 – 1204 Genève
Site internet

______________________________________________

Classé dans:Boutique, ,

Sequin – what you say ?

Le sequin est une petite perle plate irisée cousue ou brodée. Elle est utilisée aussi bien sur des pulls, des vestes que sur des accessoires comme des ballerines, des sacs ou des bijoux.

A l’origine, le sequin désigne une petite pastille de métal hexagonale ou ronde colorée qui sert à bloquer l’esche de manière à ce qu’elle ne remonte pas le long de l’empile (terme de pêche).

Balmain - été 2010

Pretty Ballerinas

 

Robe Paul & Joe

Autres « stars » en sequin.

Cardigan J. Crew

Attention! Le sequin peut aussi être très kitch…


________________________________________________________________________

Un peu d’histoire…
Le Sequin est une pièce d’or dont la valeur s’appréciait en livres, et qui avait cours dans le Levant et en Italie.
Les premiers sequins ont été frappés à Venise à la fin du XIIIe siècle, sous le nom de ducato (ducat). L’Hôtel des monnaies de Venise — la Zecca — les frappera à l’identique jusqu’à la fin de la Sérénissime.
Sur l’avers de la pièce, saint Marc (patron de la cité) remet au doge de Venise l’étendard chargé de la croix. Sur le revers, figure la légende Sit tibi, Christe, datus quem tu regis, iste ducatus.
Le sequin de Venise tire son nom du vénitien zecchino, qui vient lui-même de zecca ; à Venise, la Zecca c’est l’Hôtel des Monnaies, situé en face du Palais des Doges. Elle ne sera supprimée qu’en 1870, par le royaume d’Italie.

Sequin de Soliman le Magnifique

Le sequin s’est donc d’abord appelé ducat (ducato) Depuis 1283 il était frappé en or, sur le modèle du florin de Florence : 3,60 g dont 3,495 g de fin, pour 20 mm environ de diamètre.
C’est Marseille qui, la première, avait demandé au roi de France l’autorisation de frapper l’or, à l’imitation des pièces arabes et byzantines. Politique trop audacieuse sans doute : Louis VIII, certainement incertain sur les moyens de la gérer sur le long terme, ne donnera pas son aval.

Les villes de Toscane prendront le relais, Pise en 1252 puis Florence dès l’année suivante, avec son florin. La pièce florentine est destinée au commerce au long cours. Elle est si bien équilibrée et adaptée à sa fonction qu’elle sera imitée partout.
À Venise, la reprise de la frappe de l’or est donc relativement tardive, probablement parce que grâce à son commerce extérieur, la société vénitienne ne manquait pas de numéraire et disposait des instruments de paiement ayant cours au Moyen-Orient.
Le ducat d’or vénitien changera de nom — sans changer de forme — en 1543, au moment où la Zecca lance une grosse pièce d’argent de 23,4 g à 826/1000, bientôt appelée ducato, ce sera le ducat d’argent, qui servira de base au système monétaire de la République vénitienne. Vers 1770, le sequin vaut 22 livres sur la place, tandis que le ducat d’argent en vaut 8.
Le sequin survivra aux aléas de l’histoire de la République et même à sa fin, en 1797, puisqu’il continuera d’être frappé sur place par les autorités autrichiennes jusqu’en 1823, l’aigle se substituant au vieux motif du XIIIe siècle : le doge agenouillé tenant la bannière de St Marc.

Sources
Wikipedia

Classé dans:Voc'mode,

Anciens articles

Points d’intérêt

J’écoute …