Caro Fashionews

Alain Souchon et la mode

Qui a dit qu’Alain Souchon ne pouvait pas être branché ? On le disait « ringard », « dépassé », eh ben non!

Découvert récemment sur Youtube, Alain Souchon surfe sur la mode avec Inès de la Fressange et donne une image de lui qui surprend. Les paroles ne sont pas terribles, mais le clip est réussi. Le remix par Junior Caldera pourrait être sympa en club.

Paroles

Nike
Gap
Diesel
Chanel 
Cacharel
Vancleef & Arpels
Hermès 
Converse 
Yamamoto
Petit Bateau
Dim
Prada
Armani
Helena Rubinstein
Calvin Klein
Gucci 
Fendi
Ferrari
Boucheron
Chevignon
Louis Vuitton
Comme des Garçons
Levi’s
Paul Smith 
Princesse Tam Tam 
Saint Laurent
Jean-Paul Gaultier
Laperla
Agnès B 
Christian Lacroix
Chloé
Cartier 
Carita 
Balenciaga
Dolce & Gabbana 
Weston 
Porsche
Sinequanone

Let’s Dance

Kookaï
Dior
501
L’Oréal
Puma 
Naf Naf
Lagerfeld
Ralph Lauren 
Kickers
Lancel 
Timberland 
Clarks

Let’s Dance

Putain ça penche
On voit le vide à travers les planches
Putain ça penche
On voit le vide à travers les planches

Chipie 
Nina Ricci
Puma 
Lolita Lempicka
Paule Ka
Ucla
Chantal Thomas
Hermès
Kenzo 
Yamamoto
Cardin
Guerlain 
Balmain
Paco Rabanne
Rebook 

Putain ça penche
On voit le vide à travers les planches
Putain ça penche
On voit le vide à travers les planches

Lacoste
Hugo Boss
Castelbajac 
Levi’s 
Estée Lauder
Céline
Ray Ban
Jean-Louis David
Piaget
Lancôme
Courrèges
Zadig & Voltaire
Zaza de Marseille !

Putain ça penche
On voit le vide à travers les planches
Putain ça penche
On voit le vide à travers les planches

Céline
Ray Ban
Jean-Louis David
Lancôme 
Courrèges
Adidas
Zara
H&M
Mary
Gant
Barbara Bui
ABC
Mercedès
Colette
Issey Miyake 
Azzedine Alaïa
Zaza de Marseille
Le Temps des Cerises !

Putain ça penche
On voit le vide à travers les planches
Putain ça penche
On voit le vide à travers les planches

Classé dans:Clin d'oeil, , ,

En direct du Brésil

Boutique Brasil est la meilleure adresse de Genève si vous cherchez des articles brésiliens.

Pour l’été, la boutique propose un grand choix de tongs Havaianas, de bikinis Anaju et de petites tenues légères (pantalons, jupes, paréos, etc.)

Pour l’hiver, on y trouve les jeans « Ravol & OM », des pulls « BIAMAR » et du cuir « D’Gregio ».

Vidéo promotionnelle faite « maison »!

Boutique Brasil SARL
Rue Adrien-Lachenal 19
1207 Genève
+41 (0)22 700 65 80

Classé dans:Boutique, ,

Grège – what you say ?

Couleur de l’année 2011, le grège est un mélange entre le gris et le beige… couleur phare de la tendance nude. A noter qu’il ne s’agit pas d’un mot inventé par la mode, mais bien d’une couleur existante dans le dictionnaire.

Étymologie

De l’italien (seta) greggia qui veut dire (soie) brute.

Définition

La couleur grège fait partie du champs chromatique du gris. Elle qualifie la soie lorsqu’elle est à l’état brut.

Classé dans:Voc'mode, ,

Produits mythiques – number 01

L’eau dynamisante de Clarins fait partie des produits que nous avons toutes utilisé.

Mi-parfum, mi-eau de soin, elle me rappelle l’été. De plus, contrairement au parfum, on la porte sans crainte en plein soleil car elle n’est pas photosensibilisante. Le citrus, le patchouli, le thym blanc, le romarin composent un parfum magique.  Le ginseng, l’éleuthérocoque et l’harpagophytum tonifient. L’aloès et l’ispaghul hydratent.

En résumé, elle cumule un parfum, un soin hydratant et un soin tonifiant ; raison pour laquelle elle est un must have.

L’Eau Dynamisante est la première eau de toilette de beauté. Elle est née en 1987 de la recherche de Jacques Courtin, fondateur de Clarins, et de sa volonté de créer une eau qui combine les bienfaits des huiles essentielles et l’odeur d’un parfum frais et pétillant. Fougueuse et enjouée, cette sorte de Cologne énergétique est passée du statut de produit hybride à celui de produit culte.

Famille Courtin

Plus qu’une eau qui accompagne les femmes au quotidien, elle est aussi un objet qui incite à l’action. Depuis maintenant 13 ans, sa vente permet de lutter contre divers maux du monde à travers le combat d’associations que Clarins soutient : enfants malades, abusés ou déscolarisés, sans-abri… Chaque année, la maison organise le Prix de la Femme Dynamisante, où une femme engagée se voit remettre une récompense pour son travail via une association.

Enfin, chaque année aussi, ce produit star a droit à une édition Collector. Pour chaque Collector vendu, 5 euros seront reversés aux associations.

Collector 2010

Laissez un commentaire

Classé dans:Beauté, , ,

Un spa genevois ouvre à Paris

Il est rare de voir une enseigne suisse s’installer à Paris, alors que le contraire se produit tous les mois. Les petites parisiennes pourront ainsi connaître un moment de détente helvétique dans le spa After the rain qui ouvre un espace à Paris (Hôtel Saint-James & Albany, 202, rue de Rivoli, Paris 1er)

After the rain à Genève s'étend sur 4 étages

Principe du spa – mélange de produits naturels et d’innovations technologiques accompagnés d’une personnalisation des soins = la définition du bonheur !

3 choix – massages détente, beauté avec 7 soins visage, détente pour le corps.

Le soin « After shopping » (massage drainant sur les jambes et application d’un gel frais de la voûte plantaire aux hanches) est particulièrement apprécié des serial shoppeuses !

Il était une fois…

Isabelle Nordmann - fondatrice

Isabelle Nordmann, visionnaire, imagine un concept de bien-être à une époque où le secteur du spa en est à ses premiers balbutiements en Occident.

Rien ne prédestinait Isabelle Nordmann à se lancer sur le marché du bien-être. Au bénéfice d’un diplôme en Marketing et Finance décroché à l’Université de Denver (Colorado), elle se destine à une carrière dans le monde de la grande distribution. C’est sans compter le destin. En 2000, un banal accident de ski force Isabelle Nordmann à s’arrêter temporairement de travailler. L’occasion pour la femme d’affaires devenue développeur informatique d’entreprendre une profonde remise en question.

« Nous étions à l’époque de l’éclatement de la bulle internet, une période particulièrement stressante. Il fallait faire quelque chose», sourit-elle.

Sensible à la philosophie bouddhiste, la jeune femme imagine alors un centre de bien-être voué à la recherche de l’équilibre du corps et de l’esprit. Deux ans et une étude de marché plus tard, after the rain était né.
Pionnière dans le monde du spa, Isabelle Nordmann, alors enceinte de son troisième enfant (quand on dit que carrière et famille sont incompatible), s’entoure des compétences d’une experte du domaine et créée la surprise en ouvrant en 2002 le premier urban day spa d’Europe. Fondé sur un mot d’ordre – la prise en charge indivuelle -, after the rain propose sur 800 m2 en plein cœur de Genève des soins délivrés par des thérapeutes spécialisées dans un décor féérique. Objectif : procurer à la clientèle fatiguée la sensation de paix et de bien-être qui se dégage dans la nature après une forte pluie.

Le succès est immédiat. Très vite, l’établissement genevois du passage des Lions accueille entre 60 et 70 personnes au quotidien. Créatrice de tendances, Isabelle Nordmann met quant à elle au point des concepts de soins très audacieux et 100% plaisir – citons notamment les enveloppements au chocolat ou le tandem la vie en rose – qui, en l’espace de quelques semaines, deviennent de véritables icônes qui fascinent les médias.

Portée par cette réussite, Isabelle Nordmann conçoit dès lors une stratégie de développement et de diversification en se basant une nouvelle fois sur son intuition. En 2004, elle imagine une ligne de soins pour le visage et s’entoure pour ce projet de Pierre Bottiglieri, chimiste et formulateur célèbre dans l’univers de la cosmétologie internationale.

En 2006, la ligne after the rain spa prescriptions, centrée sur le concept de la personnalisation, marque à nouveau les esprits. Il faut dire que cette gamme de produits est très novatrice: fondée sur la séparation des actifs et de leur conditionnement, elle se décline en différents élixirs que l’on peut marier à une crème fondamentale au gré des besoins de l’épiderme.

L’année suivante marquera les débuts de l’expansion internationale de l’entreprise. L’implantation par le biais de distributeurs permet à after the rain d’accroître avec succès sa présence sur des marchés lointains tels que la Corée, la Chine ou encore la Russie. L’offre « spa partenaires » permet à toute enseigne d’intégrer au sein de ses prestations les soins de la marque after the rain.

En 2008, l’entreprise met en place son offre de franchise. Architecture, décoration, formation, procédures opérationnelles ou encore business plan, l’ensemble de l’expertise after the rain est ainsi mise au service des partenaires franchisés en tenant compte de leur spécificité locale. Une formule qui affiche un bel essor, avec l’inauguration début 2009 du premier urban day spa after the rain sur l’île de Chypre.

Aujourd’hui, au travers de ces différents axes de développement, after the rain jouit d’une présence dans près de 10 pays à travers le monde et d’une croissance globale continue depuis sa création. De quoi combler Isabelle Nordmann ?

« C’est vrai, je n’en reviens toujours pas », avoue-t-elle, avant de confier souhaiter se lancer dans un nouveau challenge. « J’ai vécu une grande partie de ma vie aux Etats-Unis. Mon rêve serait d’y exporter le concept after the rain ».

Quelques chiffres

  • 37 collaborateurs à Genève
  • 7000 clients environ chaque année à Genève
  • chiffre d’affaires annuel consolidé d’environ 2, 7 millions de francs suisse
  • répartition du chiffre d’affaires : 60% soins femme – 40% soins homme
  • distribution de la marque after the rain dans 80 spas à travers le monde
  • présence internationale : Suisse, France, Italie, Croatie, Chypre, Corée du Sud, Taiwan, Arabie Saoudite, Russie.

Carte des soins

Adresse
Passage des Lions 4
1204 Genève
+41 22 819 01 50
Page Facebook
 
 
 
 
 

Classé dans:Beauté, , ,

Le blanc, couleur officielle de Cannes 2011

11 mai

Uma Thurman

Uma Thurman, membre du jury, est habillée d’une robe bustier bordée de plumes signée Versace, elle a monté les marches plus élégante que jamais avec des boucles d’oreilles vertes émeraude.
Membre star du jury du Festival présidé par Robert de Niro, l’actrice de Kill Bill a osé porter une robe blanche. Oui, osé. En effet, pendant longtemps, la robe blanche était bien souvent mal accueillie sur les tapis rouges. Depuis quelque temps, elle a fait son retour en grâce et l’enjeu est dorénavant de savoir la porter sans qu’elle fasse robe de mariée qui s’est trompée de cérémonie.

Rachel McAdams

Rachel McAdams porte une magnifique robe blanche signée Maxime Simoens pour le premier photocall du cru 2011 de Cannes. Elle présentait le film « Midnight in Paris » sera diffusé en ouverture du festival.  Evidemment, Maxime Simoens était enchanté que l’actrice porte une des ses robes. « C’est un honneur. C’est une jolie fille, un bel événement« , confie-t-il.
On ne peut qu’admirer cette robe en gabardine de coton avec des fleurs en cuir brodées qui gansent les poches et donne du volume aux épaules. Rachel McAdams sait-elle que sa robe est issue d’une collection inspirée par Marie-Antoinette ? Peut-être pas. En tout cas, sa tenue est légère et poétique, sobre et raffinée comme on les aime.

12 mai

Alexa Chung

Avec son petit carré flou et ses looks preppy, Alexa Chung est devenue depuis quelques mois une icône.

Elle assoit son statut et a l’audace de porter une robe courte à manches longues sur tapis rouge. J’aime cette légèreté et cette désinvolture qui change des longues robes fourreaux. La richesse d’Alexa, c’est qu’elle porte des robes dans lesquelles on se voit. Elle démocratise les tapis rouges. Le choix des chaussures, des escarpins noirs très discrets complètent cette tenue immaculée. De la simplicité se dégage l’élégance, l’esprit de Cannes est là.

13 mai

Les flashs cannois  n’avaient d’yeux que pour elle en cette montée des marches du 13 mai.  Cheryl Cole, chanteuse anglaise très populaire Outre-Manche a créé la  surprise hier en arrivant pour la projection du film de Nanni Moretti,  « Habemus Papam« . Elle portait une sculpturale robe couture signée d’un créateur français, Stéphane Rolland.
Blanche, extrêmement décolletée et parée d’empiècements chromés à la taille, la robe de Cheryl Cole a fait l’unanimité. La star du tapis  rouge, ce soir, c’était une chanteuse anglaise. Comme quoi une belle  robe peut éclipser le temps d’un instant les stars de cinéma.

14 mai

Avant-première du film « Pirates des Caraïbes 4 » – toujours en blanc …

Uma Thurman en Jimmy Choo

Astrid Bergès-Frisbey

Paz Vega

Johnny Depp

Source: Elle

Classé dans:Mode, ,

Des ballerines, rien que des ballerines

La marque French Sole, vous connaissez? Une enseigne anglaise spécialisée dans les ballerines, certaines diront le « repetto anglais ».

Elle a été fondée en 1989 par la créatrice de chaussures Jane Winkworth – passionnée par les chaussons de danseuses. Elle débuta avec une société de vente par correspondance située dans le sous-sol de sa maison.

Jane Winkworth

L’entreprise se développe rapidement, grâce notamment à des acheteuses célèbres (la princesse Diana, notamment). Le 1er magasin est ouvert à Fulham en 1991 et le deuxième dans la prestigieuse Sloane Street dès 1997.

Au début, French Sole faisait fabriquer les ballerines dans des usines françaises. A présent, elle possède sa propre usine en Espagne qui utilise des cuirs italiens et espagnols.

La société fournit aujourd’hui plus de 500 points de vente, des magasins et des concessions au niveau mondial. Selfridges, House of Fraser, chaussures Studio, Top Shop, Bentalls et John Lewis ne sont que quelques-uns des noms célèbres de vente en ligne qui proposent la marque. French Sole vend aussi par correspondance directement depuis son site internet – actuellement le stock est estimé à environ 30’000 paires de chaussures, le dépôt ainsi que les bureaux sont situés à la prestigieuse Lambs Farm Business Park à Reading. Elle emploie actuellement 22 personnes chargées d’envoyer les chaussures dans le monde entier.

A Genève, la boutique Telle Mère … Telles Filles propose une vaste sélection des plus beaux modèles. A découvrir de toute urgence au no 18 de la rue des Eaux-Vives, 1207 Genève.


Cette petite boutique colorée recèle des trésors. Des marques pour les femmes faciles à porter, de très bonne qualité. Marie Alexandre, maîtresse des lieux, passionnée, trouve toujours le modèle qui convient. La boutique propose également des sacs en cuir de la marque Great by Sandie. Question prix on s’habille pour moins de 200 CHF.

Laissez un commentaire

Classé dans:Boutique, Shoes, , ,

Les à-côtés du mariage du siècle

Je ne peux pas résister à l’envie de vous faire partager les photos publiées dans le dernier numéro du magazine Grazia. Ces anglais sont géniaux. En marge du mariage de Kate et William, certains anglais se sont mis sur leur 31 pour critiquer (ou célébrer ?) l’évènement. Les photos parlent d’elles-mêmes!

Classé dans:Revue de presse

Relooking du meilleur magazine féminin helvétique

C’est bien simple, on ne le reconnaît plus! Edelweiss a changé de peau – nouveau logo, nouveau contenu, nouvelle typo. Il ressemble désormais à un magazine de design.

La nouvelle maquette a été conçue par 2 anciens étudiants de la Haute Ecole d’Art et de Design de Genève – Joanna Schaffter et Vincent Sahli – 2 graphistes qui travaillent actuellement à New York.

Né en 1998, le mensuel féminin a connu un premier changement de maquette en 2005. Pour ce deuxième relooking, les graphistes et la rédactrice en cheffe – Laurence Desbordes – ont misé sur l’audace et la beauté.

Le but, c’est que le lecteur ait autant de plaisir à lire qu’à regarder le magazine. On peut jouer autant avec les couleurs dans les textes qu’avec la taille des colonnes. Le texte a autant la forme d’une image qu’une image elle-même. C’est un incroyable changement visuel.

Interview de Laurence Desbordes sur notre chaîne nationale lors du décès d'Yves Saint-Laurent

Le contenu a lui aussi été étoffé – plus de reportages, d’enquêtes et d’histoires de produits qui ont une longue tradition (ma rubrique préférée!)

Notre objectif est de tendre vers le Vogue français tout en restant très suisse.

 Une réussite!

Edito

Une nouvelle robe
Par Laurence Desbordes
Mis en ligne le 18.04.2011 à 09:29

L’humain est ainsi fait, il n’arrive jamais à satiété. Il est de ceux qui sont en constante appétence. Dans le désir permanent d’aller toujours plus loin, toujours plus haut. D’être toujours plus. 
Il est pétri, ou plutôt nous sommes pétris – car c’est de nous qu’il s’agit –, de ces envies qui, au fil du temps, sont devenues notre oxygène.
Bien sûr, certaines de nos aspirations, plus triviales que d’autres, gravitent dans la sphère de la possession. Ce sont de petites convoitises, synonymes de plaisirs futiles, légers et vivi fiants. Des caprices polymorphes, qui se transforment en l’achat d’un nouveau sac Susannah Hunter aux couleurs de l’été – alors que l’on en a déjà une petite trentaine –, dans la quête d’une énième paire de lunettes de soleil Balenciaga qui nous donne l’air d’une mouche béate, ou plus simplement d’une eau de parfum Guerlain réveillant les émois des premières soirées aux côtés de notre chéri. 
Cette fringale d’inédits cristallise en fait un perpétuel besoin de se remettre en question; de ne jamais rien prendre pour acquis, de tendre vers l’inatteignable perfection. 
C’est cette soif constante de mouvements, de changements qui nous propulse vers de truculents défis et empêche de se complaire dans une situation certes plaisante, mais si peu palpitante. 
Enfin, c’est ce besoin d’adrénaline qui a motivé EDELWEISS à se réinventer pour mieux virevolter vêtu de nouveaux atours. Mieux vous séduire dans une nouvelle robe sur mesure, encore plus audacieuse, qui épouse à la perfection notre nécessité de plaire sans jamais nous trahir. Pour mieux vous éblouir sans fin.

Laissez un commentaire

Classé dans:Magazine,

Prêt-à-porter à peine porté à Genève

La boutique Audace propose des vêtements, mais surtout des sacs et chaussures de grandes marques d’occasion à prix cassés.

Les articles sont vendus très rapidement, il est donc conseillé d’acheter tout de suite et d’éviter de réfléchir ! Je vous parle par expérience, j’avais repéré un magnifique sac Chloé. Je ne sais pas ce qui m’a pris de réfléchir…. et quand j’y suis retournée, il avait été vendu!

Adresse
Rue des Barrières 4
1204 Genève
022 311 60 41

Laissez un commentaire

Classé dans:Boutique, ,

Anciens articles

Points d’intérêt

J’écoute …