Caro Fashionews

Aesop maintenant à Genève

Après Bâle et Zürich, la 1ère boutique Aesop en Suisse Romande vient d’ouvrir aux pieds de la vieille-ville, rue de la Fontaine, no 15. La façade est encore nue, un fil dénudé à la place de l’enseigne.

Qui est Aesop ?

J’avoue, je connais à peine le nom. Les publicités renvoient une image de propreté et de simplicité ; peut-être un peu masculine.

La marque s’adresse aux nostalgique du passé qui recherchent du pur et du naturel. Les flacons ressemblent à ceux de nos grand-parents. Le nom vient de l’écrivain grec Esope (en anglais Aesop).

Aesop est une enseigne de luxe qui a été fondée en 1987 à Melbourne. Elle propose des produits pour la peau, les cheveux et le corps. Aesop possède aussi une forte philosophie qui séduit les bobos.

La marque propose par exemple une newsletter très orientée culture avec des sections « read, attend, eat, discover, enjoy, support, share, watch, learn, look, celebrate », une approche différente du mailing marketing de masse. Dans les boutiques, des livres sont à la disposition des clients, ce sont de véritables espaces dédiés à la créativité et à la diversité.

L’homme à l’origine de ce succès s’appelle Dennis Paphitis. Fils de barbier et coiffeur, il décide après des études de philosophie de reprendre la profession de son père. Déçu par les produits de soin, il lance dans les années 80 ses propres produits contre les follicules, avant d’ajouter d’autres produits pour les mains, la peau puis le corps entier.
L’homme se considère comme un rat de bibliothèque et c’est pour cette raison que l’on trouve des citations de grands auteurs sur chacun de ses produits, allant de Marcel Proust à Dorothy Parker en passant par Williams Faulkner.

Dennis Paphitis

Aesop a ouvert un petit kiosque dans « Grand Central » à New-York. Conçu en collaboration avec Jeremy Barbour de l’agence d’architecte Tacklebox. Le point de vente a été réalisé à partir de plus de 1.000 exemplaires de New-York Times, et revêtu avec des plaques d’aluminium.

La marque dispose à présent d’une cinquantaine de références – pour le corps, le visage, les cheveux, la maison, le voyage, et même d’un vin. La plupart des produits sont unisexes (il paraît même que les filles à la paeu très sensible raffolent des lotions de rasage pour garçons). Les contenus ne sont pas bio mais certifiés sans toxines – pas de colorant, de parfum, de parabène, etc.

Il existe même un shampoing pour les chiens….

La boutique de 

Bunker en cuivre, des flacons, petits pots et tubes sont alignés comme dans une herboristerie. 2 lavabos bruts. Un fauteuil Alfredo Haeberli. Une odeur de romarin.

La clientèle suisse d’Aesop est à 45% masculine !

Classé dans:Beauté,

Lieu de destockage à Genève

La plupart des boutiques de Genève choisissent la salle centrale de la Madelainepour vendre les anciennes collections à bas prix. La salle Favre, au 1er étage de l’immeuble, offre une surface de 100 m2, divisible par un double store, convient bien pour les ventes.

Aujourd’hui, il s’agit de la boutique FamousAPE – le général store / bric-à-brac au no 17 de la rue de la rôtisserie.

Bon shopping !

Classé dans:Bons plans, ,

Comment rendre son maquillage résistant à l’eau ?

Quand on pense avoir tout vu en matière de cosmétique, on se trompe.

La marque Make up for ever a sorti une petite fiole de liquide qui transforme le maquillage classique en waterproof.

Comment ça marche ?

Le fluide a été développé pour transformer tous les maquillages des yeux en maquillage résistant à l’eau. Effet kiss cool, les couleurs et les nacres deviennent plus intenses. Le produit n’a pas d’alcool et peut s’appliquer sur le contour de l’oeil.

  • Le polysilicone rend les produits waterproof.
  • Le polymère permet de développer la couleur des pigments.
  • Le silicone greffé forme un film résistant.
  • La résine synthétique renforce les propriétés filmogènes et augmente la tenue dans le temps.
  • L’huile de polymer forme un glaçage à la surface de la peau.
  • L’huile sèche volatile permet une prise facile du pigment.

Avec tout cela, on espère arriver à se démaquiller !

Comment faire ?

  • Déposez quelques gouttes sur le dessus de la main.
  • Imbibez le pinceau du liquide puis mélangez-le au maquillage.
  • Immédiatement maquiller l’oeil.
  • Nettoyez le pinceau à l’eau.

Classé dans:Beauté, , ,

Qui est Zalando ?

Omniprésent dans les médias, je me suis demandé qui se cache derrière Zalando.

La société Zalando est une entreprise de commerce électronique allemande, spécialisée dans la vente de chaussures et de vêtements, basée à Berlin. Créé en 2008, elle est présente dans une dizaine de pays.

Initialement baptisée Ifansho, elle est une société de sites marchands créée par Robert Gentz et David Schneider. Elle prend le nom de Zalando en 2009. Les créateurs bénéficient du soutien des frères Marc, Oliver et Alexander Samwer, importants investisseurs dans la marché de l’e-commerce.  Inspiré de l’américain zappos, Zalando est à ses débuts specialisé dans la vente en ligne de chaussures avant d’évoluer vers une offre mode complète.

Le site se développe à l’international depuis 2009, il commence à livrer en Autriche. En décembre 2010, il se lance aux Pays-Bas et en France ; en 2011 au Royaume Uni, en Italie et en Suisse. Début 2012, Zalando est lancé en Suède puis en Belgique.

Le chiffre d’affaires 2010 varie entre 100 et 150 millions d’euros selon les sources.

Zalando table sur une croissance annuelle de 300% de son CA et serait en voie d’atteindre 1,3 milliards d’euros en 2012 (croissance annuelle des ventes ces 3 dernières années = 250%)

Argument de vente

Pas de frais de livraison, ni de frais de retour et 30 jours pour retourner l’article.

Les commandes passées avant 15h sont expédiées le jour même.

Près de 1300 marques sont représentées, dont 150 françaises, pour plus de 100 000 références proposées à la vente.

Test

J’ai eu l’occasion de tester le site marchand suisse en commandant 2 articles :

1. un  blouson léger de la marque mint&berry – designers berlinois

2. un pancho en laine de la marque selected femme – marque danoise

Le test est concluant – la livraison rapide, les habits de très bonne qualité , soldes intéressants.

À recommander !

Making of d’une des pubs à succès :


Classé dans:Mode,

Ô Tendances

Je regarde régulièrement le magazine « Tendances » de la chaîne française France Ô diffusé le samedi à 18h et rediffusé le dimanche matin à 8h30.

Présentée part une ex-miss France (2005), Cindy Fabre, elle permet de se tenir au courant des dernières tendances mode, design, gastronomie, technologie, etc.

Page officielle Facebook

Cindy Fabre

Extrait de l’interview donnée à Première à la création de l’émission en 2011.

En quoi consiste votre nouveau magazine ?

C’est un hebdo de 26 minutes diffusé tous les samedis. Il reflète et analyse l’air du temps et met l’accent sur les it du moment que ce soit dans le domaine de la musique, du high tech, de la mode… Des professionnels interviennent pour expliquer l’origine de la  tendance, qui en sont les icônes…

Pourquoi avoir eu envie de vous lancer dans cette aventure ?

Le producteur qui m’a fait démarrer à la télé m’a donné le goût du métier et m’a proposé ce magazine. C’est une occasion super pour moi. En plus j’avais envie de travailler avec France Ô depuis très longtemps, c’est une chaîne que j’affectionne de par les origines. Et puis c’est un magazine très dynamique et léger qui reflète bien ma personnalité. Les thèmes abordés me plaisent beaucoup et c’est un programme très moderne.

Quelle tendance actuelle aimez-vous ?

On aborde tellement de tendances qu’il est difficile d’en choisir une. L’équipe chargée de dénicher les tendances à travers le monde m’informent des it du moment, des choses dont je n’avais jamais entendu parler si bien que parfois je me dis que je suis has been (rires). Etant une grande gourmande je dirais que j’apprécie tout particulièrement les tendances gastronomiques.

 

 

Pour en voir plus, c’est ici



Classé dans:TV, ,

Pour citadines délurées

Aujourd’hui un article dans la rubrique « made in Switzerland ». La marque Victorinox fabrique depuis 1884 des couteaux. La société est créée par Karl Elsener qui ouvre un atelier de coutellerie pour fournir des couteaux aux soldats de l’armée suisse… une idée révolutionnaire.

Atelier de coutellerie à Ibach dans le canton de Schwyz

La société aujourd’hui

Il conçoit un couteau compact et robuste avec plusieurs fonctions dans un même  objet.

Aujourd’hui, la société est toujours dirigée par un « Elsener » – Carl Elsener, arrière petit-fils du créateur.

Toutes les pièces sont manufacturées dans l’usine.

En bonne suissesse, je possède désormais mon couteau suisse. Un modèle Cadet de 75 g, une édition limitée, accompagné d’un étui en vachette sans vernis qui va se patiner au fil du temps. J’avoue avoir complètement craqué sur l’étui (typiquement féminin) !

Outils:

  1. grande lame
  2. ouvre-boîtes with
  3. -tournevis petit
  4. nailfile with
  5. -cure-ongles
  6. décapsuleur with
  7. -tournevis
  8. -encoche fils électr.

Garanti à vie !

Ah oui, vous vous demandez certainement la signification du titre du post… j’ai trouvé cette expression sur le site de la marque et cela m’a bien amusée…

Compagnon se distinguant par son design moderne coloré et neuf fonctions pratiques, Cadet convient à la fois aux jeunes robustes qui aiment la vie en plein air, aux nomades modernes et aux citadines délurées..

Site officiel

E-shop

La société s’est désormais diversifiée et propose des montres, bagages, mode (sportswear) et parfums.

Shirt dress

En savoir plus sur l’histoire de la société

1884

Après une période de compagnonnage effectuée à Paris et à Tuttlingen (Sud de l’Allemagne), Karl Elsener ouvre son propre atelier de coutellerie à Ibach dans le canton de Schwytz. Une roue hydraulique alimentée par les eaux de la rivière Tobelbach fournit l’énergie mécanique nécessaire aux affûteuses et polisseuses

1891

Les premiers ’couteaux du soldat’ sont livrés à l’armée suisse.

1897

Les ’couteaux d’officier et de sport’ sont enregistrés comme modèle déposé le 12 juin.

1909

Afin de se protéger des contrefaçons, le fondateur de l’entreprise crée le fameux écusson à la croix, devenu depuis l’emblème que portent tous les couteaux de poche Victorinox.

1909

Le fondateur de l’entreprise rend hommage à sa mère défunte en donnant à la marque le nom de ’Victoria’.

1921

L’invention de l’acier inoxydable (abréviation ’inox’) donne l’idée au fondateur de l’entreprise de fusionner le nom de la marque ’Victoria’ et le mot ’inox’, et donne ainsi naissance à la marque ’Victorinox’.

1931

La société Brown Boveri, installe chez Victorinox, le premier atelier de trempe complètement électrique au monde.

1945

Après la 2ème guerre mondiale, officiers et soldats s’empressent de se ravitailler en ’couteaux d’officier suisse’ auprès des magasins (’PX stores’) de l’armée américaine, de la marine et de l’armée de l’air. Les américains surnomment ce couteau le ’Swiss Army Knife’. Une appellation qui s’impose dans toutes les régions anglophones.

1969

La fabrication des couteaux de ménage et professionnels est partiellement transférée dans le nouveau bâtiment, lequel comporte cinq étages.

1980

Les superficies destinées à la production, aux bureaux et au stockage passent de 11 000 à 27 000 m2, ce qui représente la plus grande extension jamais entreprise. Les 730 collaborateurs employés par l’entreprise réalisent un CA de plus de 65 millions de francs suisses.

1989

Aux USA, la commercialisation des montres lancées sous la marque Swiss Army rencontre un vif succès.

1992

La première filiale commerciale ouvre ses portes au Japon. D’autres filiales sont créées les années suivantes: au Mexique, au Brésil, en Pologne, à Hongkong/Chine, au Vietnam et au Chili.

1999

Une ligne de bagages destinée à renforcer la notoriété de la marque Victorinox est lancée. Sa fabrication sous licence s’effectue en veillant au respect de normes qualité drastiques.

1999

Victorinox Watch SA est créée à Bonfol. Cette unité de production, destinée à la fabrication de montres vient renforcer ce secteur.

2000

La fondation Victorinox est créée. Elle a pour but de garantir la pérennité de l’emploi et de maintenir une indépendance financière.

2001

Une ligne de vêtements sportswear et professionnels, spécialement développée pour le marché nord-américain, est créée et lancée. Celle-ci met en avant les mêmes valeurs que celles véhiculées par le ’Swiss Army Knife’.

2001

Les cinq catégories de produits Victorinox : outils de poche, couteaux de ménage et professionnels, montres, bagages et vêtements sont présentées pour la première fois dans un ’flagship store’ de Soho/New York.

2002

Victorinox rachète la société Swiss Army Brands Inc. (USA). Le CA de l’entreprise franchit alors pour la première fois le cap des 400 millions de francs suisses.

2005

La reprise de la société Wenger SA, Delémont/Jura – fabricant de couteaux depuis 1893 et fournisseur de l’armée suisse – a pour but de contribuer au développement du ’Swiss Army Knife’ tout en maintenant sa fabrication sur le sol suisse.

2006

Nouveau site de production (montres) Porrentruy

2007

Victorinox fonde sur le site du siège principal la société Victorinox Swiss Army Fragrance AG. L’ancienne ligne de parfums Wenger est repositionnée et se dote de l’emblème de Victorinox.

2008

Victorinox ouvre le premier «Flagship Store» à Londres dans la New Bond Street. .

2009

Victorinox emploie dans le monde entier plus de 1700 personnes et réalise un chiffre d’affaires d’environ 500 millions de francs suisses.

Classé dans:Made in Switzerland,

Equation quotidienne: « info mode » x 10 = dailyELLE

L’essentiel de la mode au quotidien – ambitieux slogan !

Le magazine Elle a eu envie de donner un peu de vie à son magazine papier et son site Internet ; il a donc créé un blog nommé dailyELLE ouvert le 27 avril dernier.

Le contenu

la mode simplifiée et sans chichis, sans mot barbare vu et revu dans tous les magazines

L’équipe

6 personnes – Sophie Fontanel (voir interview de Chic & Geek), Lauren Bastide, Ilaria Casati, Ophélie Meunier, Elvire Emptaz et Zisla Tortello

Rubriques

  1. ça vient de sortir
  2. comment c’est de dos?
  3. comment on faisait avant ?
  4. l’observatoire publicitaire
  5. là dans trois mois
  6. le blog de Sophie Fontanel
  7. Le courrier de la mode
  8. Le ELLE d’Or
  9. Les secondes
  10. Pourquoi c’est important
  11. Repéré ce jour
  12. Tout dans le détail

Fréquence

10 rubriques par jour, heure par heure… vont-elles tenir le rythme et nous proposer des posts d’une qualité équivalente ?

Contre-parties

la disparition des rendez-vous hebdomadaire qui déchaînent des passions chez les fashionistas (Fonelle et Bianca) dans la version papier de ELLE mais aussi celle du blog de Fonelle.

Classé dans:Magazine, ,

L’Inde à l’honneur chez Clarins cet été

La marque Clarins parie sur l’Inde pour le maquillage estival.

Un choix judicieux qui semble avoir bien inspiré les créateurs de maquillage. Comme toujours, les produits sont de grande qualité. J’ai testé la poudre de soleil minérale Bronzing Duo (teinte 01) et le kohl kajal.

La poudre innove – les 2 couleurs permettent de nuancer le maquillage en modulant « l’effet soleil », la poudre plus foncée à appliquer sur le nez, les pommettes, le front et le menton et la poudre plus claire pour fondre le tout. Le rendu est magnifique, on pourrait croire que j’ai mis du fond de teint! Sans oublier le parfum subtil et délicieux.

 Les aspects techniques

  1. Mineral Sunlight Complex : association de pigments minéraux pour la pureté et l’éclat de la couleur et de nacres ensoleillantes aux reflets dorés et cuivrés pour réchauffer la peau.
  2. Complexe « Light Optimizing + » : capte, diffuse et amplifie instantanément la lumière. Les ridules et petites imperfections sont visiblement effacées. Le teint est uniforme, lumineux.
  3. Micropatch® Végétal : maintient l’hydratation, le confort et la souplesse de la peau.
  4. Triple protection : anti-pollution avec l’extrait de thé blanc, anti-radicalaire avec l’extrait de camarine et la vitamine E, anti UVA-UVB avec filtre solaire 100% minéral FPS 15.

Le kohl kajal de teinte violette, texture crémeuse, longue tenue. Il s’applique à l’intérieur de l’oeil ou à la base des cils.

J’ai particulièrement apprécié la forme de plume et la mine qui m’a fait penser aux neocolors de notre enfance!

 Les aspects techniques

  1.  Haute concentration en pigments ultra-purs : couleur intense et pure.
  2. Cires de rose et de mimosa : adoucissent et apaisent la zone sensible du contour de l’œil

 

Classé dans:Beauté,

Anciens articles

Points d’intérêt

J’écoute …