Caro Fashionews

Virginie Dolder – créatrice suisse de sacs

Virginie  Dolder était responsable merchandising chez L’Oréal quand elle décide de réorienter sa carrière vers une voie plus créative.

 «Un travail superintéressant. Je m’occupais de l’ouverture et de l’agencement des stands pour les produits. Je travaillais avec des architectes, j’avais un réseau, c’était de belles années», explique-t-elle. Mais tout bascule le jour où l’entreprise décide de déménager à Genève: «Je faisais déjà soixante mille kilomètres par an avec ma voiture, gérer le quotidien était compliqué, j’ai dit stop.»

Elle reprend en 2010 la Cordonnerie du Château, au cœur du vieux bourg de Colombier. A 38 ans, cette amoureuse du cuir  succède au cordonnier du village qui part à la retraite.

Virginie Dolder

Virginie Dolder

Fille de paysan et dotée d’un caractère indépendant, Virginie réfléchit à ses compétences. Diplômée en secrétariat hôtelier, elle a déjà œuvré en tant que réceptionniste et animatrice à Leysin et à Arosa (GR). Formée en marketing au SAWI à Lausanne, elle a fait ses preuves dans de grandes boîtes comme Mc Donald et L’Oréal. Mais ce dont elle rêve, c’est de temps, de simplicité et d’autonomie. Lorsqu’elle apprend que le cordonnier du village remet sa boutique, les doutes ne la retiennent pas.

«Je suis allée lui demander s’il voulait bien me former. Il m’a répondu que ça n’était pas un métier de fille. Je lui ai dit que relever des défis ne me faisait pas peur et que je pouvais bosser dur. Il m’a proposé un essai, qui s’est avéré concluant, et m’a formée pendant six mois.»

Depuis le 8 février 2010, Virginie accueille ses clients dans une boutique rénovée et éclaircie.

Très créative et fourmillant d’idées, elle décide de fermer sa cordonnerie les mercredis, pour pouvoir se concentrer sur sa ligne de sacs à main en cuir, baptisée V*Dolder. Elle les dessine et ils sont fabriqués en Italie.

8 collections sont déjà en vente sur le shop online

1

2

3

4

Mon choix s’est porté sur un modèle de la dernière collection – la 8ème – de couleur bleu cobalt.

IMG_0391

IMG_0390

IMG_0392

Un porte-clé astucieux

Un porte-clé astucieux

Cela fait du bien d’avoir entre les mains un sac de production artisanale. Je me rends compte que nous sommes habituées aux produits de la grande distribution et nous ne connaissons plus les produits artisanaux.

V*DOLDER, rue du Château 15, Colombier, 032 841 12 21, www.vdolder.ch

Classé dans:Accessoires, , , ,

La crème des alpes suisses

Alexandre Flueckiger est le fondateur de la marque de cosmétique suisse Alpeor (« Or des Alpes »). Les formulations des produits sont basées sur l’utilisation d’extraits de plantes alpines rares poussant entre 1500 et 3000 mètres d’altitude.

Une charte de formulation très stricte exclut les huiles minérales, les parabènes, les silicones, PEG et alcool.

L’histoire de la marque débute dans les années 50, au sein de la clinique du bien-être Mirabeau à Montreux.

La grand-mère maternelle du fondateur et sa sœur, accueillent et prennent soin de leurs patients venus de toute l’Europe pour se régénérer en profitant d’un microclimat, de l’air pur des proches montagnes et d’une saine hygiène de vie. Les 2 sœurs confectionnent déjà à l’époque des élixirs de beauté que les patients emportent chez eux.

Depuis 1927, le jardin botanique Flore-Alpe de Champex dans le Valais est le gardien des espèces rares et d’une plateforme reconnue pour la recherche scientifique en plantes alpines. Alpeor soutient et utilise cette base de connaissances.

Le soin phare – SILWHITE – soin éclaircissant, estompe les taches, activité anti-âge

Silwhite luttent contre les taches pigmentaires et agissent sur l’éclat du teint. La coloration de la peau est liée à la migration de cellules qui, en remontant vers sa surface, se teintent de mélanine sous l’action d’enzymes.

L’exposition au soleil (UV) accélère ce processus naturel de migration cellulaire. Au fil du temps, la peau se désorganise et n’assure pas une production de mélanine toujours homogène ; des amas de mélanine se forment, les taches s’installent et le teint se voile. Le visage étant exposé chaque jour aux UV, la production de mélanine se trouve stimulée en continu.

Les molécules actives viennent de plantes suisses cultivées dans les montagnes suisses

J’ai testé le sérum silwhite que j’ai appliqué avant la crème matin et soir durant un mois. Résultat: une peau magnifique, sans imperfection, « repulpée ». Un coup de cœur pour ce produit.

Il existe dans la même gamme un soin jour et un soin nuit, un nettoyant et un masque.

J’ai également testé la Mousse de neige – joli nom pour un démaquillant ! Il est parfait, la mousse est onctueuse. Il laisse la peau douce avec son action purifiante.

J’ai complété le soin avec la crème Ulticell – reprogrammeur cellulaire. Une action ciblée sur les rides.

Les trois produits utilisés en même temps ont donné un résultat parfait. Une marque à recommander!

www.alpeor.com

Elvacare SA
Avenue Juste-Olivier 22
1260 Nyon
info@alpeor.com
 
Découvrir la marque et les soins:
Spa L’eau des cimes
Hôtel Bella Tola
St-Luc
 
 

Classé dans:Beauté, ,

Nos droits lors d’achats sur le net

Les organisations de protection des consommateurs suisses (Fédération romande des consommateurs,  viennent d’élaborer un guide pour éviter les arnaques sur Internet. Ce dossier permet de nous éclairer sur nos droits lorsque nous commandons sur Internet, pratique de plus en plus répendue, surtout dans la monde des filles accros au shopping de produits de beauté…

Le guide se compose de plusieurs chapitres:

1. Des infos avant d’acheter

-> en cliquant sur l’indication ” je passe commande “, le consommateur est lié, sans possibilité légale de révoquer sa commande

-> vérifier que le paiement en ligne sur le site en question est sécurisé: un “s” doit figurer à la fin de http et un cadenas apparaît sur le navigateur web

2. Achat de médicaments en  ligne

3. Différence entre boutique en ligne et enchère en ligne

-> FAQ sur les enchères en ligne est très instructif ;

-> l’élèment important – la garantie – tout vendeur est libre de limiter, voire d’exclure, contractuellement la garantie pour les défauts de l’objet acheté, sauf si lesdits défauts ont été volontairement cachés. Les conditions contractuelles priment en effet sur la loi lorsqu’elles ont été acceptées par l’acheteur lors de la commande. Le délai d’1 an peut également être prolongé ou raccourci par le vendeur, lequel a une totale liberté en matière de garantie, puisqu’il peut même la supprimer purement et simplement.

 4. Recours de l’acheteur – tous les pires cauchemars de l’e-shoppeuse sont décrits ici (la marchandise n’arrive pas, coûts imprévus de dédouanement, etc)

5. Les pièges d’Internet – un chapitre sur les « véritables » arnaques

Dossier complet accessible ici

En feuilletant ce guide, on remarque que la législation suisse protège moins bien le consommateur que l’Union européenne ! Un exemple, le consommateur européen a un délai de 7 jours à compter de la réception de la commande pour l’annuler et la renvoyer. En Suisse, le consommateur qui clique sur le bouton « commande » conclut définitivement le contrat.

Enfin, la fédération romande des consommateurs propose de dénoncer une pratique déloyale que l’on aurait observé ou subie.

Classé dans:Economie, , ,

Les suissesses votent depuis 40 ans… seulement!

Le 7 février 1971, les hommes suisses accordent (enfin!) le droit de vote aux femmes. Il faudra attendre 10 années supplémentaires pour voir apparaître dans la constitution suisse un article sur l’égalité entre hommes et femmes.

Je viens d’achever la lecture du magazine FEMINA du 9 janvier consacré exclusivement à cet évènement – je vous le recommande (accessible intégralement en ligne ici.)

Droit de vote des femmes dans le monde

Il faut savoir que la Suisse est l’un des derniers pays à avoir donné le droit de vote aux femmes ! Il se situe derrière l’Afghanistan et l’Iran qui l’ont accordé en 1963… Les pionniers ont été l’Australie (1902), la Nouvelle Zélande (1919) et la Suède (1919). Aujourd’hui, il n’y a aucun pays où les hommes auraient le droit de vote mais pas les femmes.

En savoir plus

L’émancipation suisse

1846 – pétition contre la curatelle des femmes ; 157 bernoises déposent avec succès une pétition pour l’abolition de la mise sous tutelle des femmes veuves ou célibataires.

1868 – première pétition pour l’égalité ; à Zürich, un groupe de femmes exige publiquement, pour la première fois, l’égalité civile et politique ; une genevoise, Marie Goegg-Pouchoulin fonde une association pour défendre les droits des femmes et revendiquer l’égalité.

1904 – le parti socialiste suisse s’engage pour les femmes en demandant l’égalité progressive dans le droit public et le privé.

1909 – création de l’association suisse pour le suffrage féminin.

1911 (19 mars) – première journée féminine de l’Internationale socialiste en Allemagne et en Suisse ; elle deviendra la Journée de la femme (8 mars)

1912 – première motion devant le Grand Conseil saint-gallois en faveur du droit de vote des femmes déposée par une fraction du parti socialiste

1921 – premières votations cantonales (Neuchâtel, Bâle-Ville, Glaris, Saint-Gall, Genève et Zürich) sur le suffrage féminin soldées par un majoritaire refus (2/3). Les motifs invoqués – destruction de la famille, masculinisation des femmes et bolchevistion générale…

1942 – interruption de grossesse ; approuvé en votation populaire en 1938, le nouveau code pénal suisse entre en vigueur. Il autorise l’avortement si la vie de la mère est en danger.

1945 – création du cercle suisse des femmes contre le droit de vote des femmes… !

1959 – première votation fédérale sur le suffrage féminin ; résultat: 66,9% de non ; par contre, le projet est accepté par les cantons de Genève, Vaud et Neuchâtel.

1960 – la socialiste Raymonde Schweizer est la première suissesse à être élue dans un parlement (grand conseil neuchâtelois)

1961 – le pilule est commercialisée en Suisse.

1971 – nouvelle votation sur le suffrage féminin ; 65,7 % de oui !

1981 – les suisses acceptent le principe de l’égalité des sexes à 60% de oui. L’interdiction des discriminations de genre est inscrite dans la Constitution et les femmes peuvent revendiquer l’égalité salariale.

1984 – Elisabeth Kopp est la première conseillère fédérale

1988 – nouveau droit matrimonial ; femmes et hommes sont égaux au sein du couple. Plus besoin de la signature du mari pour l’ouverture d’un compte en banque! Avant cela, la fortune de la femme était confiée à son mari qui s’en occupait sans avoir besoin de son approbation ! Le mari pouvait également s’opposer à ce que son épouse travaille.

La mode adaptée à chaque âge vu par Anne-Marie Simond, illustratrice à Femina dans les années 70.

 

En savoir plus

Laissez un commentaire

Classé dans:Clin d'oeil, ,

Classement Newsweek 2010 – médaille d’argent pour la Suisse !

Aujourd’hui, clin d’oeil patriotique… !

Newsweek propose la première édition d’un classement des meilleurs pays au monde. Cette étude résulte de sept mois de recherche. Parmi les personnes associées au projet figure un Prix Nobel d’économie, l’américain Joseph Stiglitz.

Cinq critères d’analyse:

  1. Education
  2. Système de santé
  3. Qualité de vie
  4. Dynamisme économique
  5. Environnement politique

La Finlande se classe en première position grâce notamment à une politique d’instruction publique très largement supérieure à la moyenne, suivi de la Suisse et de la Suède. La Suisse se différencie par son système de santé, ainsi que pour sa qualité de vie en général. Les Etats-Unis sont à la onzième place, devant la France, seizième.

Résultats de la Suisse

Le magazine a également enquêté du côté des « plaisirs de la vie»,  voici le palmarès :

  • Mali – meilleure musique
  • Afrique du Sud – la plus grande richesse de paysages
  • Espagne – les meilleurs tables
  • Suisse – meilleur endroit pour faire du rap !
  • France – meilleur endroit pour avoir des enfants grâce à son généreux système social

Classé dans:Clin d'oeil, ,

Il était une fois l’histoire des cosmétiques suisses

A Genève, nous avons l’impression que toutes les marques de cosmétiques que nous achetons sont françaises, américaines, anglaises ou autres. C’est dommage, car nous avons de très belles marques suisses qu’il serait dommage d’ignorer. Bien sûr, pour certaines, il s’agit d’avoir un porte-monnaie bien fourni pour pouvoir se les offrir! Voici mon panorama… j’en oublie certainement.

La Prairie

Née de la célèbre clinique vaudoise, la marque de cosmétiques s’exporte désormais mondialement.

Clinique La Prairie

Aux origines de la marque pionnière du soin cellulaire anti-âge, une clinique, La Prairie, créée au début des années 1930, à Clarens-Montreux (Suisse) par le professeur Paul Niehans (1882-1971). Célèbre chirurgien, il met au point une thérapie cellulaire révolutionnaire pour stimuler le fonctionnement de certains organes et retarder les effets du vieillissement. “La Clinique appliquait des injections d’extraits placentaires de mouton noir, spécificité de la Suisse, avec des vertus anti-âge et anti-oxydantes au niveau des cellules”, raconte Patrice Breysse, Directeur Général La Prairie. Elle séduit alors tous les grands de ce monde, têtes couronnées, grands noms de la politique tels que Churchill, le général de Gaulle, célébrités du monde du spectacle (Marlène Dietrich, Charlie Chaplin) et même le pape Pie XII. L’esprit pionnier s’illustre de nouveau en 1978 quand les Laboratoires La Prairie créent les premiers Soins Cellulaires qui favorisent la production naturelle de cellules saines et révolutionnent ainsi l’industrie de la beauté. En 1991, les Laboratoires La Prairie, indépendants de la Clinique du même nom depuis 1982, franchissent un nouveau cap avec leur entrée dans le groupe Beiersdorf et le développement, sur fond de crise de la vache folle et du mouton, des biotechnologies et des procédés de fermentation enrichissant les principes actifs contenus dans le complexe cellulaire originel. Ces procédés de fabrication brevetés ont donné naissance au nouveau Complexe Cellulaire exclusif qui entre dans la composition de tous les produits La Prairie. Son secret ? “Déclencher la bonne activité au bon moment et au bon dosage”, explique le Dr. Sven Gohla, Vice-Président Recherche et Développement International La Prairie. Ligne phare qui a contribué à renforcer la réputation de La Prairie, la Collection Caviar, lancée en 1987, compte aujourd’hui neuf produits dont l’Essence aux Extraits de Caviar pour le Contour des Yeux et la célèbre Crème Caviar Luxe.

Collection Caviar

Pour quelle raison le caviar béluga entre-t-il dans la composition de cette gamme ? “Les femmes qui travaillent dans les usines de conditionnement de caviar avaient tendance à avoir des mains plus belles et plus jeunes plus longtemps”, rappelle Patrice Breysse. “Beaucoup de nos actifs – extraits de caviar, extraits d’algues…-, ont pour origine la mer.” Point commun à l’ensemble des lignes pour le soin du visage et du contour des yeux déclinées par La Prairie – les Soins Cellulaires Hydratants Intensifs Visage, les Soins Contour des Yeux, les Anti-Age Cellulaires Suisses, Soleil Suisse, les Essentiels au Quotidien, les Spécialistes, les Soins Cellulaires pour le Corps et les Fonds de Teint traitants Cellulaires -, tous les produits sont anti-âge.

La marque est aujourd’hui dissociée de la clinique, et distribuée dans le monde entier. D’ailleurs, la clinique n’utilise plus les produits La Prairie depuis 2005. Ils ont été remplacés par ceux de la marque maison, appelée Swiss Perfection. Yaël Bruigom reconnaît toutefois que l’image «haut de gamme» des cosmétiques La Prairie attire une part substantielle des clients de la maison de santé.

Swiss Perfection – marque de la clinique La Prairie

Quels sont donc les ingrédients de cette success story?

  1. Des innovations originales qui n’hésitent pas à jouer l’impertinence. Ainsi, le lancement en 1987 de la gamme «caviar» — des produits aux extraits d’œufs d’esturgeons –- reste l’une des grandes réussites de la marque.
  2. Les produits anti-âge avec son fameux «complexe cellulaire» qui efface les effets du temps, la marque touche une catégorie de la population à plus haut pouvoir d’achat, disposée à dépenser plusieurs centaines de francs pour un soin de beauté.
  3. Le Swiss made. Au lieu de l’imagerie «plantes médicinales» ou bio des autres marques suisses (Weleda, Valmont), La Prairie s’appuie plutôt sur la réputation scientifique (notamment en matière de biotechnologie) de son pays d’origine, avec des produits «à la pointe de la recherche», comme dit Winter Goetz.
  4. La Prairie est perçu comme «un soin pour la vie», loin des phénomènes de mode et des engouements éphémères, comme dit Jacqueline Kinder de la Réserve. Et de conclure: «Nous utilisons les produits La Prairie depuis plus de deux ans et nous les utiliseront encore dans cinq ans

Valmont

Naissance de la clinique Valmont en 1905 sur les hauts de Montreux, elle est la 1ère clinique suisse à se consacrer au bien-être. Le thérapie se compose alors de suivi diététique et de séances d’hydrothérapie. Plus tard, la clinique innove et devient la 1ère clinique suisse dédiée à la chirurgie esthétique. La clinique dispose de ressources naturelles: l’eau des glaciers (eau puisée à 2000 m d’altitude) et le jardin phyto-alpin Valmont (à 1200 m  d’altitude).

Sophie Guillon avec sa famille

Interview de Sophie Guillon, directrice de la marque Valmont (source: FirstLuxe)

Racontez-nous l’histoire de la marque
Tout a débuté il y a 25 ans, lorsque mon mari est arrivé en Suisse. Il a racheté la marque à ses créateurs, le couple Franka et Willy Schopfer, et lui a donné un nouveau souffle. Ensemble, nous avons conquis de nouveaux marchés (nous sommes présents dans 37 pays aujourd’hui !), accéléré les lancements et mis en place une nouvelle gestion en utilisant les méthodes des grands groupes.

Comment avez-vous concilié histoire de la maison et modernité ?

Nous avons gardé le coeur de gammes de la marque, celui  qui a fait son succès, et nous avons conçu de nouveaux soins. La modernité s’inscrit principalement dans les formules qui ont bénéficié de nouvelles recherches et d’innovations de pointe.

Aujourd’hui, quel est votre soin phare ?
Notre incontournable : le Renewing Pack. Il est idéal pour tous âges, tous styles de peau, et tous les jours ! C’est lui qui a fait connaître la marque : les premières personnes qui l’ont essayé en ont énormément parlé et ont fait sa renommée. Le top : le masque cellulaire à appliquer chaque matin. Il absorbe les toxines par effet buvard et illumine le visage en 5 minutes.

Celui que vous offrirez à toutes vos amies ?

Le contour des yeux anti-âge. C’est une zone du visage ultra fragile et qui trahit la fatigue … Le soin est parfait : il offre un effet immédiat, et hydrate durant toute la journée. Sa formule est idéale … et inimitable !


La marque contient plusieurs gammes de produits ; comment s’organisent-elles ?
Très simplement : en suivant les besoins de la peau. Premièrement : l’hydratation. Avec l’âge, les cellules de la peau gardent moins l’eau en elles et le ciment intercellulaire qui les maintient devient plus rare. Comme la soif, il ne faut pas attendre d’en avoir besoin … il est impératif d’agir en prévention ! Ensuite, il y la gamme pour l’oxygénation et le renouvellement cellulaire. Celui-ci est activé pour rendre la peau plus lisse, plus rebondie. Autre action importante pour le visage : la micro-circulation, nécessaire pour éviter la coloration « blafarde » de la peau qui vient avec l’âge. Enfin, notre dernière ligne est consacrée aux antirides, à appliquer dès 25 ans !

Comment voyez-vous la cliente Valmont ?
Je la connais très bien, en fait, elle me ressemble ! Entre nous, c’est une histoire de confiance. La taille de l’entreprise nous permet de lier de vrais liens, et un rapport humain qui est primordial pour moi. Lorsque l’on se rencontre, les clientes m’expliquent leurs envies, leurs besoins … ensuite, c’est à moi de traduire tout cela en formules !

La dernière actu de la marque ?
Notre nouveau fond de teint est sorti récemment en 4 teintes, idéal pour tous types de peau. Il protège le visage du soleil grâce à une forte concentration en filtres et écrans solaires et assure une peau parfaite pour la journée. Mon conseil pour l’application : en mettre peu au début, puis en rajouter par petites touches.

Vos astuces pour avoir une belle peau toute l’année ?
En 3 mots : nutrition, entretien et sommeil. On nous répète qu’il faut « 5 fruits et légumes par jour », perso, je suis pour ! Pour une peau parfaite, il faut éviter les féculents et être attentif à son métabolisme. En connaissant ce qu’on digère le mieux, on s’adapte, et vive la légèreté ! Le sommeil est capital lui aussi, idéalement, il faut se coucher avant minuit … rien de tel pour une belle mine au réveil. Les femmes doivent aussi surveiller leurs hormones, et veiller à ce qu’elles soient stables pour assurer l’hydratation de la peau et éviter le gonflement. Enfin, un dernier secret : pensez à vous ! Extériorisez ce que vous ressentez, privilégiez le « je » et restez ouverte aux autres !

Petite nouveauté miracle - Instant d’éclat phyto-alpin

Weleda

Attention, Weleda est la marque la plus « philosophique » du panel! En 1925, Ita Wegman et Rudolf Steiner écrivent un ouvrage intitulé « Données de base pour un élargissement de lart de guérir ». Ce livre fait état d´un principe fondamental – à savoir celui de la parenté entre l’être humain et la nature, du fait de leur évolution commune au départ. Cet ouvrage servira de base au développement de la marque. La théorie développée se nomme l’anthroposophie (vous connaissez certainement les Ecoles Steiner qui reposent sur ce concept ?)

Weleda dispose aux alentours d’Arlesheim d’une superficie d’environ deux hectares de terre pour y cultiver les quelque 100 espèces de plantes médicinales dont elle a besoin. La méthode d’agriculture bio-dynamique garantit qu’aucun pesticide ni aucune autre substance toxique ne sont utilisées. Mais la suppression de ces produits ne fait pas tout: l’adjonction de compost contribue à vivifier le sol. Des préparations spéciales à base de bouse de vache et de plantes médicinales telles que le pissenlit et la valériane soutiennent le processus de fertilisation du terrain. Le jardin Weleda est entretenu comme un biotope, avec des haies, et la présence d’une faune utile ciblée est favorisée.

Prospectus général des cosmétiques

La gamme à l'amande pour peaux sensibles - mon coup de coeur!

Les naturelles

Marque suisse créée en 1978. Je ne peux pas vous en dire plus car je n’ai pas trouvé plus de détails sur cette marque.

Ligne céramides peaux sensibles

MyTime Cosmetics

Le concept de cette nouvelle marque suisse: le chrono soin – 5 soins adaptés à chaque moment de la journée (le jour, la nuit, gommage après le sport, masque revigorant après un long voyage, etc.)

Le Lipacide C8G est l’actif de référence de la gamme. Purifiant, il assainit l’épiderme. Grâce à son pouvoir d’acidifiant cutané, il restaure le « manteau acide » de la peau et favorise ainsi l’équilibre de l’écosystème de l’épiderme.

Pack 24H


Laboina

Laboïna 3000

Labo Cosprophar Suisse, une marque enregistrée en Suisse en 1989, consacre de gros investissements à la recherche. Le produit phare est « Laboina 3000 » qui s’applique avec une seringue directement sur les rides! On joue ainsi aux apprentis chirurgien esthétique!

Alpure

La gamme Alpure utilise le complexe bio-alpine, un cocktail de plantes plantes alpines, cultivées à petite échelle, selon des normes spécifiques conformes à la certification Bio-Suisse, pour une double action anti-âge réparatrice grâce au Nectapure et préventive grâce à l’Edelweiss. Chacune de ces plantes ont été sélectionnées pour leur pouvoir anti-âge et leurs hautes qualités cosmétiques.

Soins de 25 à 35 ans: Bio alpine jeunesse


Classé dans:Beauté, ,

Anciens articles

Points d’intérêt

J’écoute …