Caro Fashionews

Acheter directement depuis le magazine

Net-à-porter l’a fait!

Fondé à Londres en 2000 par Natalie Massenet sur le créneau des articles de luxe, l’e-boutique présente son offre sous forme de magazine The Edit, sur lequel l’internaute clique pour accéder aux fiches produit.

nap

En lisant le magazine, un manteau Givenchy attire mon attention…

giv

En un clic, j’atteins la page pour le commander…

givenchy

La société revendique 400 créateurs de mode partenaires et 5 millions de visiteurs uniques par mois, répartis dans 172 pays. Rachetée en 2010 par le groupe suisse Richemont pour 394 millions d’euros, Net-a-porter a dépassé la barre des 400 millions d’euros de revenus sur son exercice 2011-2012 et emploie 2500 salariés.

Depuis ce mois, l’entreprise lance un magazine papier « Porter ». L’édition internationale unique, en anglais, sera publiée six fois par an à 400’000 exemplaires dans 60 pays et parlera de mode, de culture, d’art, de beauté et de voyages. A sa tête, Lucy Yeomans, qui a travaillé au Harper’s Bazaar avant de rejoindre le journal numérique The Edit puis de devenir rédactrice en chef de la nouvelle revue. Un magazine qui selon elle « est fait pour et avec les femmes extraordinaires de notre monde. »

4363463_3_1471_inez-vinoodh_a432acd86fc0b9d8436a6789a1954292

La maquette du nouveau venu n’est pas sans rappeler celle de son rival, Vogue. Et pour cause : c’est Robin Derrick, ancien directeur artistique chez Condé Nast (propriétaire de Vogue), qui l’a réalisé.

Ses versions mobile et tablette, mises en ligne à partir du 14 février, permettrent également de pouvoir commander en un clic les pièces désirées sur le magazine.

Site officiel

Classé dans:Mode, ,

NATALIE MASSENET – number 9

Natalie Massenet est créatrice du site de vente en ligne d’articles de marques de luxe Net-à-porter. Elle est l’une des femmes les plus influentes de la mode.

A 44 ans, Natalie Massenet vient de vendre au groupe Richemont (pour environ 70 millions d’euros) sa part (67%) dans Net-a-Porter, le site qu’elle a créé en 2000 qui génère un chiffre d’affaires de 134 millions d’euros (2009). Difficile à imaginer quand on sait que personne ne croyait en son idée de vendre des vêtements de luxe en ligne !

Natalie Massenet

Natalie Massenet est né en 1966 à Los Angeles. Elle est enfant unique. Ex-mannequin anglais chez Chanel, sa mère lui a transmis la passion pour la mode. Son père, américain, publiciste dans le cinéma, lui apporte sa fibre créative. Elle grandit entre Madrid et Paris, où elle vécu jusqu’à l’âge de 11 ans. Elle fait ensuite des études de littérature anglaise à UCLA, aux Etats-Unis.

En 1993, elle rencontre son futur mari au carnaval de Notting Hill, Arnaud, un Français, devenu depuis patron d’un hedge fund. Ils auront deux filles (Isabella et Ava).

Quelques mois plus tard, elle déménage à Londres et travaille comme éditrice de mode au magazine Tatler. Les lectrices souhaitaient acheter les vêtements griffés qu’elles ont vus sur papier glacé. C’est là qu’elle a l’idée de les vendre en ligne. Elle dira plus tard au sujet de cette période de sa vie qu’elle ne voulait pas être celle qui dit dans les dîners : « J’aurais adoré créé un business ! »

L’aventure « net-a-porter » débute en 1999. Natalie Massenet crée la toute première boutique en ligne de vêtements de marques de luxe.

« Je n’ai pas pensé le site uniquement comme une e-boutique, mais plutôt comme un e-magazine de mode où tous les vêtements présentés étaient à vendre. Au début, Net-a-Porter n’était pas bien vu des grandes griffes. Heureusement, de très belles marques – comme Jimmy Choo et Anya Hindmarch – ont cru en nous et c’est grâce à elles que les premières clientes ont cliqué »

Natalie Massenet parle de la création de son entreprise:

Dix ans plus tard, le site fait la tendance partout dans le monde. Il comptabilise 400 salariés, plus de 200 marques livrées dans 170 pays, 2000 colis envoyés chaque jour et, chaque mois, 7 000 nouvelles clientes. Il est considéré comme « l’une des 100 entreprises où il fait bon vivre en Angleterre », selon le Sunday Times.


« Nos clientes sont toujours en avance de plusieurs tendances. Sur le Net, il faut vraiment séduire : le service, la sélection, le packaging, le conseil, tout doit être parfait. »

En 2009, elle créé le site de déstockage theOutnet.com et l’application pour iPhone Net-App.

theOutnet.com

Nichée au dernier étage du Whiteley’s shopping center à Londres (c’est là qu’on été tournées certaines scènes du film Closer avec Julia Roberts et Nathalie Portman), du côté du Westbourne Grove et de Queensway, à quelques enjambées de Nothing Hill, c’est là que se trouve le siège de Net-a-porter.

Les bureaux de Net-a-porter à Londres

Natalie Massenet à été récompensée (entre autres) du prix Harpers Bazaar Chanel de la femme Business en 2005 et nominée pour le Veuve Clicquot Business Woman Award 2007. Le site web qui se présente comme un magazine de mode en ligne a été primé plusieurs fois par la profession (coté mode ou web markenting).

Le site propose régulièrement des éditions limitées spécialement imaginées par les créateurs pour Net-a-Porter. En 2009, le chausseur Christian Louboutin et Barbie se sont associés pour fêter les 50 ans de la célèbre poupée. Stella McCartney ou Alexander McQueen ont créés des collections exclusives.

Par ailleurs, le site regorge de conseils et d’articles. Je vous invite à aller faire un tour sous l’onglet « Magazine » sur le site.

Une page du magazine Net-a-porter de ce mois

Net-a-porter possède également une  Chaîne YouTube sur laquelle vous trouverez, entre autres, des interviews de créateurs. Je vous la conseille, les émissions sont très bien faites

Sources
– Business Madame
Elle
– L’Express
– French Morning
– Vogue UK

Comment laisser un commentaire:
  • ouvrir l’article en cliquant sur son titre
  • descendre la page jusqu’à la fin de l’article
  • saisir votre commentaire
  • valider

Classé dans:Portrait, , ,

Anciens articles

Points d’intérêt

J’écoute …